Close
  • PKI
  • TMX
Coordonnées Rechercher
Renseignements aux Médias 1-403-567-2573

Parkland annonce un BAIIA rajusté record pour 2019 et une augmentation du dividende

Calgary (Alberta), le 5 mars 2020 (GLOBE NEWSWIRE). – Corporation Pétroles Parkland (« Parkland », « nous », « notre » ou « l’entreprise ») (TSX : PKI) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers et opérationnels pour le quatrième trimestre et l’ensemble de l’exercice 2019, et a fourni ses prévisions pour l’exercice 2020. Voici quelques faits saillants du quatrième trimestre et de l’exercice complet :

  • Pour le quatrième trimestre, BAIIA rajusté attribuable à Parkland (« BAIIA rajusté ») de 302 M$ et bénéfice net (attribuable à Parkland) de 176 M$ (1,19 $ par action, de base); une hausse de 6 % et de 129 % respectivement par rapport au quatrième trimestre de 2018.
  • Pour l’exercice 2019 complet, BAIIA rajusté de 1 265 M$; une hausse de 43 % par rapport à 2018.
  • Pour l’exercice 2019 complet, bénéfice net (attribuable à Parkland) de 382 M$ (2,60 $ par action, de base); une hausse de 85 % par rapport à 2018.
  • Pour l’exercice 2019 complet, volume de carburant et de produits pétroliers de 22,4 milliards de litres; une augmentation de 32 % par rapport à 2018.
  • Pour l’exercice 2019 complet, flux de trésorerie distribuables ajustés de 561 M$ (3,82 $ par action) et ratio de dividendes/bénéfice ajusté de 32 %.
  • Synergies de 180 M$, grâce aux acquisitions d’Ultramar et de Chevron en 2017, réalisées un an d’avance sur les prévisions.
  • Maintien de la solidité du bilan et de la souplesse financière grâce à un ratio du total de la dette à long terme au BAIIA aux fins de la facilité de crédit de 2,8 fois en date du 31 décembre 2019.
  • Prévisions du BAIIA rajusté pour 2020 de 1 130 M$ +/- 5 % et total des dépenses en capital pour 2020 de 575 M$ +/- 5 %.

« Je suis fier de ce que l’équipe a accompli en 2019 », a déclaré Bob Espey, président et chef de la direction. « En plus de célébrer notre 50e année d’existence à titre de société cotée en bourse, nous avons maintenu le cap sur nos piliers stratégiques. Nous avons fait progresser nos initiatives de croissance interne, acquis et intégré quatre entreprises, tiré parti des synergies et renforcé notre capacité à produire des carburants à faible teneur en carbone. Nous avons bouclé une première année exceptionnelle au sein du volet international et noté une croissance des dépanneurs comparables pour un 16e trimestre consécutif au Canada. Aux États-Unis, notre stratégie de croissance interne a porté ses fruits. »

« Grâce à notre modèle d’affaires intégré, à notre plateforme géographique diversifiée, à notre vaste gamme de produits et à la force de notre bilan, nous avons été en mesure de financer notre capital de croissance en 2019 et notre programme de fusions et d’acquisitions aux États-Unis à même nos flux de trésorerie », a ajouté M. Espey. « Par le passé, Parkland a toujours été un moteur de croissance et de création de valeur. Le chemin qui s’ouvre devant nous va plus loin que jamais. Merci à toute l’équipe Parkland pour cette autre excellente année et pour le souci constant que chacun porte à la sécurité et à la fiabilité de nos activités. »

Augmentation du dividende

Le dividende annualisé sur actions ordinaires de Parkland augmentera de deux cents par action, passant de 1,194 $ à 1,214 $, à compter du dividende mensuel payable le 15 avril 2020 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 20 mars 2020.

Faits saillants par secteur

Approvisionnement

Le secteur de l’approvisionnement a enregistré un excellent rendement tout au long de l’exercice 2019, attribuable à des activités sûres et fiables à la raffinerie de Burnaby, à des marges de raffinage élevées et à une exécution uniforme de nos activités logistiques intégrées. Nous avons continué de procéder avec succès au traitement collaboratif d’une biocharge à la raffinerie de Burnaby, réaffirmant ainsi notre position de chef de file dans le raffinage des carburants à faible teneur en carbone tout en soutenant les aspirations de la Colombie-Britannique dans ce domaine. Voici quelques faits saillants du quatrième trimestre et de l’exercice complet :

  • Pour le quatrième trimestre, le BAIIA rajusté s’est établi à 152 M$ (142 M$ avant l’adoption de la norme IFRS 16), ce qui représente une baisse de 57 M$ par rapport à 2018 (en excluant l’incidence de la norme IFRS 16). Le quatrième trimestre de 2018 a été marqué par des écarts de prix du pétrole brut de l’Ouest canadien exceptionnellement importants, ce qui a entraîné des marges de raffinage plus élevées que la normale au cours de cette période.
  • Au quatrième trimestre, le taux d’utilisation de la raffinerie de Burnaby (91,6 %) a été légèrement inférieur aux prévisions en raison d’une panne d’électricité attribuable à une tierce partie. L’interruption a duré six jours.
  • Tout au long de 2019, la production de biocarburants a atteint approximativement 1 200 barils par jour; assez pour fournir de l’essence renouvelable à environ 10 000 véhicules pendant un an.

Canada

Nous avons poursuivi le déploiement de nos initiatives de vente au détail, comme le lancement du programme de fidélité JOURNIEMC Récompenses, avec la Banque CIBC comme partenaire bancaire stratégique. Nous concentrons nos efforts sur le développement de notre réseau, la croissance de notre marque On the Run/Marché Express et le développement de concepts de magasins novateurs afin d’améliorer notre proposition de valeur et d’attirer plus de clients. En 2019, nous avons maintenu notre part de marché dans un contexte de marges sur le carburant concurrentielles et avons continué à faire croître les catégories des collations, des boissons et du lave-auto. Voici quelques faits saillants du quatrième trimestre et de l’exercice complet pour la vente au détail au Canada :

  • Pour le quatrième trimestre, le BAIIA rajusté s’est établi à 56 M$ (48 M$ avant l’adoption de la norme IFRS 16), ce qui représente une baisse de 30 M$ par rapport à 2018 (en excluant l’incidence de la norme IFRS 16), attribuable aux marges plus basses sur le carburant au détail et aux frais de marketing, frais généraux et dépenses administratives de 3 M$ pour le développement du programme JOURNIEMC.
  • Au quatrième trimestre, la croissance des ventes des dépanneurs comparables de l’entreprise a été de 0,9 %, ce qui représente notre 16e trimestre consécutif de croissance positive. Sans les résultats des cigarettes, la croissance des dépanneurs comparables aurait été de 7,1 %. Pour l’exercice 2019 complet, la croissance des ventes des dépanneurs comparables de l’entreprise a été de 2,5 %, ou de 5,5 % en excluant les résultats des cigarettes.
  • Au quatrième trimestre, la croissance des volumes de ventes comparables s’élevait à (3,1) %. Pour l’exercice 2019 complet, nous avons maintenu notre part de marché et la croissance des volumes de ventes comparables n’a pratiquement pas changé.
  • En 2019, nous avons ajouté 27 nouveaux emplacements et converti 65 sites On the Run/Marché Express.
  • Après l’année d’essai du programme JOURNIEMC Récompenses, le prélancement au quatrième trimestre de 2019 et le lancement officiel en janvier 2020, nous constatons d’excellents résultats partout au Canada. Les taux d’inscription à l’application mobile et de préférence de communication mobile représentent plus de 50 %. En moyenne, les taux de remplissage et la taille des paniers dans les dépanneurs sont plus élevés pour les membres du programme, ce qui indique que le programme trouve écho auprès des clients. Nous sommes à mi-chemin du lancement national et visons environ 1 000 sites participants d’ici le 31 mars 2020. Nous encourageons les lecteurs à s’inscrire au programme en utilisant l’application mobile compatible avec iOS et Android. Pour obtenir plus de renseignements sur le programme JOURNIEMC et sur la manière de s’y inscrire, visitez le site www.journie.ca.
  • Le 24 février 2020, nous avons annoncé un accord pluriannuel avec les restaurants Triple O’s, visant à renforcer notre gamme d’options de repas frais et de qualité au Canada.

Le secteur Carburants commerciaux – Canada se concentre toujours sur la croissance, en mettant de l’avant la transition vers notre modèle de centre d’opérations régionales (« COR ») et la plateforme du réseau national de ravitaillement en carburant. Nous continuons d’améliorer notre efficacité opérationnelle grâce à la transition vers le COR, à des initiatives de gestion des coûts et à un ciblage stratégique des activités à marge plus élevée. Le réseau national de ravitaillement en carburant est une initiative commerciale unificatrice que nous prévoyons déployer à l’échelle nationale au second semestre de 2020. L’incidence de la baisse des volumes dans les secteurs de la foresterie et de l’énergie en amont se fait toujours sentir, toutefois, nous avons profité de la diversité de notre gamme de produits et de notre répartition géographique au Canada. Voici quelques faits saillants du quatrième trimestre pour les carburants commerciaux au Canada :

Le BAIIA rajusté s’est établi à 33 M$ (31 M$ avant l’adoption de la norme IFRS 16), ce qui représente une hausse de 4 M$ par rapport à 2018 (en excluant l’incidence de la norme IFRS 16).

Le volume de carburant et de produits pétroliers s’est chiffré à 804 millions de litres, donnée relativement stable par rapport à 2018.

International

Le secteur international a affiché un excellent rendement en 2019, surpassant notre investissement dans la première année. Soutenus par l’exécution opérationnelle, nous avons mené à terme nos initiatives de croissance interne grâce à une forte augmentation des volumes dans les secteurs de la vente de gros, du gaz de pétrole liquéfié, de l’aviation et du mazoutage, et avons géré les coûts et amélioré l’optimisation des expéditions. Nous sommes en bonne voie d’atteindre nos cibles de synergie d’ici la fin de 2021. Voici quelques faits saillants du quatrième trimestre :

  • Le BAIIA rajusté a été de 73 M$ (58 M$ avant l’adoption de la norme IFRS 16).
  • Le volume de carburant et de produits pétroliers s’est chiffré à 1 581 millions de litres, dont 460 millions de litres vendus au détail et 1 121 millions de litres vendus par les canaux commerciaux et de gros.

États-Unis

Nous avons continué à développer notre stratégie de croissance interne et d’acquisition aux États-Unis, en ajoutant trois entreprises en 2019 et une autre après la fin de l’exercice. L’acquisition de Tropic Oil, basée en Floride, a permis d’ajouter un troisième centre d’opérations régionales, lequel sera la plateforme d’exploitation qui stimulera notre croissance interne et permettra d’autres acquisitions dans la région, tout en stimulant nos activités internationales. Nous commençons à voir les avantages du développement à l’échelle locale, qui se traduisent par une forte croissance des volumes de carburant, par une amélioration des conditions économiques de l’approvisionnement en lubrifiants et par des économies liées au marchandisage des dépanneurs. Voici quelques faits saillants du quatrième trimestre :

  • Le BAIIA rajusté s’est établi à 15 M$ (15 M$ avant l’adoption de la norme IFRS 16), ce qui représente une hausse de 4 M$ par rapport à 2018.
  • Le volume de carburant et de produits pétroliers s’est chiffré à 621 millions de litres; une hausse de 93 % par rapport à 2018.

Siège social

Le secteur Siège social comprend les services administratifs centralisés et les dépenses engagées pour soutenir les activités. Voici quelques faits saillants du quatrième trimestre :

  • Les coûts totaux s’élèvent à 27 M$ (28 M$ avant l’adoption de la norme IFRS 16).
  • Exprimés en pourcentage du total du bénéfice brut ajusté, les frais de marketing, les frais généraux et les dépenses administratives ont diminué favorablement à 3,8 % (par rapport à 5,5 % en 2018).

Aperçu de la situation financière consolidée

Le 1er janvier 2019, Parkland a adopté la norme IFRS 16 – Contrats de location (« IFRS 16 »). L’adoption de cette norme entraîne une hausse du BAIIA rajusté en réduisant les coûts d’exploitation et en accroissant l’amortissement et les frais financiers. Elle augmente également les actifs et les passifs de Parkland et n’a aucune incidence globale sur les flux de trésorerie. Pour de plus amples renseignements, consultez les états financiers consolidés annuels du quatrième trimestre de 2019 (« états financiers du T4 de 2019 ») et le rapport de gestion du quatrième trimestre de 2019 (« rapport de gestion du T4 de 2019 ») pour l’exercice terminé le 31 décembre 2019.

(en millions de dollars, sauf indication contraire)

Trois mois terminés le 31 décembre

Exercice terminé le 31 décembre

2019(4)

2018(4)

2017(4)

2019(4)

2018(4)

2017(4)

Sommaire financier

 

 

 

 

 

 

Volume de carburant et de produits pétroliers (millions de litres)

5 925

4 354

4 432

22 408

16 978

13 333

Bénéfice brut ajusté(1)

728

587

469

2 832

1 995

1 094

BAIIA rajusté incluant la participation sans contrôle (« PSC »)

327

285

198

1 358

887

418

BAIIA rajusté attribuable à Parkland (« BAIIA rajusté »)(1)

302

285

198

1 265

887

418

Approvisionnement

152

199

94

658

561

160

Vente au détail – Canada

56

78

94

283

316

231

International

73

281

Carburants commerciaux – Canada

33

27

28

99

93

70

É.-U.

15

11

4

56

28

16

Siège social

(27)

(30)

(22)

(112)

(111)

(59)

Bénéfice net

186

77

49

414

206

82

Bénéfice net attribuable à Parkland

176

77

49

382

206

82

Bénéfice net par action ($ par action)

 

 

 

 

 

 

Par action – de base

1,19

0,58

0,37

2,60

1,56

0,70

Par action – dilué

1,17

0,57

0,37

2,55

1,53

0,69

 

 

 

 

 

 

 

Flux de trésorerie distribuables(2)

149

151

45

564

416

151

Par action(2)(3)

1,01

1,14

0,33

3,84

3,15

1,29

Flux de trésorerie distribuables ajustés(2)

142

175

102

561

568

251

Par action(2)(3)

0,96

1,32

0,78

3,82

4,30

2,15

Dividendes

44

41

39

177

159

138

Dividendes déclarés par action en circulation

0,2985

0,2934

0,2886

1,1906

1,1704

1,1510

Ratio dividendes/bénéfice(2)

30%

27%

89%

31%

38%

91%

Ratio dividendes/bénéfice ajusté(2)

31%

23%

38%

32%

28%

55%

Actions en circulation (en millions)

148

134

131

148

134

131

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires (en millions d’actions)

148

133

131

147

132

117

Ratio du total de la dette à long terme au BAIIA aux fins de la facilité de crédit(2)

2,79

2,47

2,62

2,79

2,47

2,62

Ratio de couverture des intérêts(2)

5,32

6,52

7,65

5,32

6,52

7,65

Dépenses en capital de croissance attribuables à Parkland

69

57

15

221

109

35

Dépenses en capital pour la maintenance attribuables à Parkland

91

52

50

232

187

75

(1) Mesure du résultat sectoriel. Se reporter à la rubrique 13 du rapport de gestion.

(2) Mesures financières non conformes aux PCGR. Se reporter à la rubrique 13 du rapport de gestion.

(3) Calculé selon le nombre moyen pondéré d’actions ordinaires.

(4) Les résultats de 2019 reflètent l’adoption de la norme IFRS 16 le 1er janvier 2019. Les résultats comparables de 2018 et de 2017 reflètent quant à eux les normes comptables en vigueur pour ces années. Plus précisément, ils n’ont pas été mis à jour pour tenir compte de l’incidence de la norme IFRS 16, ce qui est permis selon l’approche rétrospective modifiée en vue de l’adoption de la norme IFRS 16.

Le tableau suivant présente l’incidence de l’adoption de la norme IFRS 16 sur le BAIIA rajusté enregistré pour l’exercice terminé le 31 décembre 2019 :

 

Trois mois terminés le 31 décembre

Exercice terminé le 31 décembre

(M$)

2019

2018

2019

2018

 

BAIIA rajusté enregistré

Incidence de la norme IFRS 16

Montant avant l’adoption de la norme IFRS 16(1)

BAIIA rajusté enregistré

BAIIA rajusté enregistré

Incidence de la norme IFRS 16

Montant avant l’adoption de la norme IFRS 16(1)

BAIIA rajusté enregistré

Approvisionnement

152

(10)

142

199

658

(32)

626

561

Vente au détail – Canada

56

(8)

48

78

283

(26)

257

316

Carburants commerciaux – Canada

33

(2)

31

27

99

(7)

92

93

International

73

(15)

58

281

(57)

224

É.-U.

15

15

11

56

(2)

54

28

Siège social

(27)

(1)

(28)

(30)

(112)

(4)

116)

(111)

Consolidé

302

(36)

266

285

1 265

(128)

1 137

887

(1) Les montants antérieurs à l’adoption de la norme IFRS 16 sont comparables à l’information publiée pour les périodes antérieures respectives, qui avait été calculée selon la norme IAS 17.

Création officielle du comité sur l’environnement, la société et la gouvernance (ESG)

En 2019, le conseil d’administration de Parkland a nommé un comité sur l’environnement, la société et la gouvernance (ESG) pour exercer ses responsabilités de gouvernance et de surveillance en la matière. Nous avons également mis en place un groupe de travail sur la durabilité, composé de leaders interfonctionnels qui représentent chacun de nos secteurs d’activité. Le groupe de travail sur la durabilité a pour mission de contribuer à l’élaboration de notre stratégie et de notre politique en matière de durabilité, ainsi qu’à la rédaction de toute communication à cet égard. Dans le cadre de ce processus, nous rechercherons des occasions commerciales durables et novatrices afin de continuer à offrir de la valeur à nos clients, à nos actionnaires et aux collectivités où nous sommes présents.

Prévisions concernant le BAIIA rajusté et le programme d’investissement pour 2020

En 2020, nous prévoyons générer un flux de trésorerie supérieur aux dépenses en capital. Nos prévisions pour 2020 sont présentées en détail ci-dessous :

Indicateur prévisionnel (M$)

 

 

BAIIA rajusté(1)

1 130

+/- 5 %

Dépenses en capital

 

 

  Croissance

300

 

  Maintenance liée à l’arrêt programmé de la raffinerie en 2020

60

 

  Autre maintenance

215

 

  Total des dépenses en capital(2)

575

+/- 5 %

 

 

 

Répartition approximative du capital

  Total des dépenses en capital(2)

 

 

Approvisionnement

40

%

 

Canada

35

%

 

International

15

%

 

É.-U.

5

%

 

Siège social

5

%

 

Consolidé

100

%

 

(1) Les « prévisions concernant le BAIIA rajusté pour 2020 » et (2) le « programme d’investissement 2020 ».

Notre programme d’investissement 2020 soutient notre cible de croissance interne de 3 à 5 % du volume des ventes liées à nos activités de marketing. Ce programme est axé sur le développement de notre réseau, l’expansion de nos capacités numériques, l’amélioration de notre proposition de valeur aux clients, le renforcement de nos capacités en matière d’approvisionnement et de logistique, ainsi que l’investissement dans des innovations de réduction des émissions de carbone. Les dépenses en capital pour la maintenance liée à l’arrêt programmé de la raffinerie en 2020 ne comprennent pas les dépenses d’exploitation de 25 M$ qui découlent également de cet arrêt.

Les prévisions concernant le BAIIA rajusté pour 2020 et le programme d’investissement 2020 reposent sur certaines autres hypothèses clés présentées ci-dessous :

  • Un arrêt programmé de 8 semaines de la raffinerie de Burnaby, actuellement en cours et qui devrait se terminer au début du mois d’avril 2020.
  • Les prévisions des marges de raffinage et des ventes de produits pétroliers et non pétroliers sont fondées sur notre évaluation des conditions futures du marché, qui sont alignées sur des moyennes mobiles triennales.
  • Elles tiennent compte de la portion des activités internationales attribuable à Parkland (75 %).
  • Le bas de notre fourchette de prévisions pour 2020 tient compte du potentiel de conditions de marché défavorables ou d’interruptions de nos activités, ainsi que de la possibilité que les marges soient plus basses qu’elles ne le sont en ce moment. Le haut de notre fourchette pour 2020, quant à lui, tient compte de contributions synergiques liées à nos acquisitions, d’une croissance interne et de marges plus importantes que prévu.

Ajoutons que les facteurs et hypothèses contribuant à l’évaluation par Parkland de la fourchette des prévisions concernant le BAIIA rajusté pour 2020 et le programme d’investissement 2020 sont cohérents avec les autres renseignements divulgués par Parkland. De telles prévisions sont assujetties aux risques et incertitudes inhérents aux activités de Parkland. Les lecteurs sont priés de se reporter à la rubrique « Facteurs de risque » du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2019 et à la notice annuelle pour une description de ces facteurs, hypothèses, risques et incertitudes.

Renseignements sur les conférences téléphoniques et les webdiffusions :

Parkland tiendra une webdiffusion et une conférence téléphonique le vendredi 6 mars 2020 à 6 h 30 HNR (8 h 30 HNE) afin de discuter des résultats.

Pour écouter la webdiffusion en direct et visionner la présentation, veuillez utiliser le lien suivant :

https://event.on24.com/wcc/r/2202396/DE9374B8003A48A6DC3F09374333E802

Les analystes et les investisseurs institutionnels qui souhaitent participer à la séance de questions et réponses de la conférence téléphonique peuvent le faire en composant le 1 888 390-0546 (sans frais) (ID de la conférence : 95848696). Les participants étrangers peuvent composer le 1 587 880-2171 (numéro payant) (ID de la conférence : 95848696).

Veuillez ouvrir votre session environ 10 minutes avant le début de la conférence.

L’enregistrement de la webdiffusion sera accessible à l’aide du lien ci-dessus deux heures après la fin de la conférence. Ce lien restera actif pendant un an, et l’enregistrement sera également accessible au www.parkland.ca.

Rapport de gestion et états financiers consolidés

Le rapport de gestion et les états financiers du quatrième trimestre de 2019 fournissent une explication détaillée des résultats d’exploitation de Parkland pour l’exercice terminé le 31 décembre 2019. Une version anglaise de ces documents sera disponible en ligne à www.parkland.ca et dans SEDAR après la publication des résultats par fil de presse sous le profil de Parkland au www.sedar.com. Les états financiers et le rapport de gestion en français seront affichés au www.parkland.ca et dans SEDAR dès que possible.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés du présent communiqué constituent de l’information et des énoncés prospectifs (collectivement, des « énoncés prospectifs »). On reconnaît ces énoncés prospectifs à l’emploi d’expressions telles que « s’attend à », « pourra », « pourrait », « croit », « continuera de », « cherche à » ainsi que de termes analogues. De façon plus précise, le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l’égard, entre autres, de la croissance des flux de trésorerie, des synergies prévues, de la croissance du volume des ventes de carburant, des objectifs commerciaux, des prévisions concernant le BAIIA rajusté pour 2020 et le programme d’investissement 2020, du lancement prévu du réseau national de ravitaillement en carburant, de la contribution de l’entreprise SOL et des autres acquisitions précédentes, des efforts stratégiques marketing et opérationnels pour augmenter le volume des ventes de carburant, du lancement en cours du programme de fidélité Récompenses JOURNIEMC, des occasions de croissance aux États-Unis, des améliorations et de l’optimisation de l’approvisionnement, et des plans et objectifs de Parkland ou la concernant.

Ces énoncés sont associés à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d’autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent substantiellement de ceux qui y sont prévus. Aucune garantie ne peut être donnée quant à l’exactitude de ces attentes, et on ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs du présent communiqué. Ces énoncés prospectifs ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Parkland ne s’engage aucunement à diffuser publiquement des mises à jour ou des révisions de quelque énoncé prospectif que ce soit, sauf dans la mesure où les lois sur les valeurs mobilières l’y contraignent. Les résultats réels peuvent différer substantiellement de ceux prévus dans ces énoncés prospectifs en raison de nombreux risques et incertitudes, notamment, mais sans s’y limiter : la conjoncture générale de l’économie, du marché et des affaires; la capacité de l’industrie; les mesures concurrentielles prises par d’autres sociétés; les marges de raffinage et de commercialisation; la capacité des fournisseurs à satisfaire aux engagements; des mesures prises par des autorités gouvernementales ou des organismes de réglementation, y compris des hausses de taxes ou une restriction des accès à certains marchés, des changements et des développements dans la réglementation environnementale et autre, ainsi que d’autres facteurs dont bon nombre échappent à la volonté de Parkland. Consultez également les descriptions des risques et incertitudes qui figurent dans les sections « Énoncés prospectifs » et « Facteurs de risque » du rapport de gestion pour le quatrième trimestre de 2019 daté du 5 mars 2020. Ces documents sont déposés dans SEDAR et accessibles sur le site Web de Parkland, au www.parkland.ca. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont émis expressément sous réserve de cette mise en garde.

Mesures financières non conformes aux PCGR

Le présent communiqué de presse fait référence à certaines mesures financières non conformes aux PCGR et qui n’ont pas été établies selon les normes internationales d’information financière (« IFRS »). Les flux de trésorerie distribuables, les flux de trésorerie distribuables par action, les flux de trésorerie distribuables ajustés, les flux de trésorerie distribuables ajustés par action, le ratio du total de la dette à long terme au BAIIA aux fins de la facilité de crédit, le ratio dividendes/bénéfice et le ratio dividendes/bénéfice ajusté ne sont pas des mesures reconnues par les IFRS et n’ont pas de signification normalisée prescrite par les IFRS. L’équipe de direction considère qu’il s’agit d’importantes mesures complémentaires pour calculer le rendement de Parkland et croit que ces mesures sont fréquemment utilisées par les analystes en valeurs mobilières, les investisseurs et les autres parties intéressées pour évaluer les entreprises dans notre secteur d’activité. Se reporter à la rubrique 13 du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2019 pour une analyse des mesures non conformes aux PCGR et leur rapprochement avec la mesure IFRS applicable la plus proche.

Le BAIIA rajusté et le bénéfice brut rajusté sont des mesures du bénéfice sectoriel. Se reporter à la rubrique 13 du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2019 et à la note 27 des états financiers du quatrième trimestre de 2019 pour un rapprochement de ces mesures au bénéfice sectoriel. Les synergies annuelles constituent une prévision de mesure annualisée et sont considérées comme de l’information prospective. Se reporter à la rubrique 13 du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2019. Les investisseurs sont invités à évaluer chaque mesure ainsi que les raisons pour lesquelles Parkland juge qu’il est approprié de l’utiliser aux fins d’une analyse supplémentaire.

En plus des mesures financières non conformes aux PCGR, Parkland utilise un certain nombre d’indicateurs de rendement clés (IRC) opérationnels pour mesurer l’atteinte de ses objectifs stratégiques et fixer les cibles visant à établir la rémunération de ses employés. Ces IRC ne sont pas des mesures comptables, ne sont pas comparables à des mesures des normes IFRS et peuvent ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres émetteurs, puisque ces derniers peuvent calculer ces mesures différemment. Se reporter aux rubriques 3 et 13 du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2019 pour en apprendre davantage.

Les investisseurs sont priés de noter que ces mesures ne doivent pas être interprétées comme une solution de rechange au bénéfice net calculé conformément aux IFRS pour indiquer le rendement de Parkland.

Depuis le 1er janvier 2019, Parkland a adopté la nouvelle norme comptable IFRS 16 – Contrats de location (« IFRS 16 »). L’adoption de l’IFRS 16 a une incidence importante sur les résultats présentés par Parkland. En raison de la méthode de transition qu’elle a choisie, Parkland n’a pas mis à jour ses résultats comparables de l’exercice précédent. Certaines mesures des états financiers sont présentées sans tenir compte de l’incidence de l’IFRS 16 (« mesures antérieures à l’adoption de la norme IFRS 16 »). Consultez les états financiers et le rapport de gestion du quatrième trimestre de 2019 pour connaître les rapprochements des mesures antérieures à l’adoption de la norme IFRS 16.

À propos de Corporation Pétroles Parkland

Parkland est un grand marchand et fournisseur indépendant de carburant et de produits pétroliers et un important exploitant de dépanneurs. Parkland sert sa clientèle à l’échelle du Canada, des États-Unis, des Amériques et de la région des Caraïbes par l’intermédiaire de trois segments d’affaires : la vente au détail, la vente commerciale et la vente de gros. Parkland optimise son approvisionnement en carburant dans ces trois segments d’affaires en mettant à profit son réseau de plus en plus important de fournisseurs et d’infrastructures d’entreposage. L’offre de Parkland dans les collectivités où elle est présente comprend des stations-service et des dépanneurs locaux de confiance.

Parkland crée de la valeur pour ses actionnaires en maintenant le cap sur sa stratégie éprouvée de croissance interne, d’exploitation de son avantage à l’approvisionnement, d’acquisition prudente et d’intégration fructueuse. Cette stratégie repose sur nos gens ainsi que sur nos valeurs de sécurité, d’intégrité, d’action sociale et de respect, adoptées et promues à l’échelle de l’entreprise.

Pour en savoir plus

Renseignements aux investisseurs sur Parkland
Brad Monaco
Directeur, Relations avec les investisseurs
587 997-1447
Brad.Monaco@parkland.ca

Renseignements aux médias sur Parkland
Leroy McKinnon
Spécialiste en chef, communications d’entreprise
403 567-2573
Leroy.McKinnon@parkland.ca

RETOUR À LA LISTE DES COMMUNIQUÉS DE PRESSE
Parkland
Renseignements
Généraux
1-877-906-6644
Renseignements
aux Médias
1-403-355-3484
Ligne
d'urgence 24/7
1-888-996-1122