Close
  • PKI
  • TMX
Coordonnées Rechercher
Renseignements aux Médias 1-403-567-2573

Parkland publie les résultats du premier trimestre de 2020 et fait le point sur l’impact de la COVID-19 sur l’entreprise

Calgary (Alberta), le 6 mai 2020 (GLOBE NEWSWIRE). – Corporation Pétroles Parkland (« Parkland », « nous », « notre » ou « l’entreprise ») (TSX : PKI) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers et opérationnels pour le trimestre ayant pris fin le 31 mars 2020. Voici quelques faits saillants du premier trimestre :

  • BAIIA rajusté attribuable à Parkland (« BAIIA rajusté ») de 191 M$.
  • Bénéfice net (perte) attribuable à Parkland de (79) M$, soit (0,53) $ par action, de base.
  • Solide position financière et liquidités importantes, qui nous aideront à composer avec les difficultés du marché. Trésorerie et équivalents de trésorerie, plus les facilités de crédit non utilisées, totalisant 908 M$ au 31 mars 2020.
  • Ratio du total de la dette à long terme au BAIIA aux fins de la facilité de crédit de 2,9 fois (alors que la limite est de 5,0 fois) au 31 mars 2020.
  • Flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation de 258 M$ ayant entièrement financé les dépenses en capital pour la croissance et la maintenance, les paiements de dividendes et l’acquisition de Kellerstrass.
  • Ratio dividendes/bénéfice ajusté des douze derniers mois de 40 %.
  • Volume de carburant et de produits pétroliers de 6,0 milliards de litres; une augmentation de 12 % par rapport au premier trimestre de 2019.
  • Nous avons agi de manière décisive et prudente en réponse à la maladie à coronavirus (COVID-19) pour garantir la sécurité de nos employés, de nos clients et des communautés, atténuer les effets de la pandémie, maintenir la solidité de notre bilan et accroître la résilience de notre entreprise.

« Nous avons obtenu d’excellents résultats financiers et opérationnels au cours des dix premières semaines de l’année, les opérations de base et les initiatives de croissance étant conformes à notre plan », a déclaré Bob Espey, président et chef de la direction. « La COVID-19 a interrompu cet élan à la mi-mars, mais malgré cela et d’autres vents contraires soufflant sur l’économie, notamment la baisse du dollar canadien ainsi que la baisse et la volatilité du cours des produits de base, nos activités diversifiées font preuve de résilience. »

« Nous sommes entrés dans cette période difficile avec un bilan solide et nous avons agi de manière décisive pour le protéger. Nous avons supprimé plus de 300 millions de dollars de dépenses en capital de nos plans pour 2020 et réduit nos dépenses fixes et variables », a ajouté M. Espey. « Je tiens à remercier l’équipe de Parkland, qui met tout en œuvre pour fournir en toute sécurité des produits et services essentiels à nos clients et soutenir nos communautés. Ces caractéristiques renforcent notre résilience et nos capacités de croissance. Je tiens également à remercier l’équipe de la raffinerie pour son travail acharné et pour avoir achevé l’arrêt programmé en toute sécurité en avril. »

Notre engagement envers la sécurité, les clients et la communauté

La priorité absolue de Parkland est d’assurer la sécurité de ses employés, de ses clients et de ses communautés et de fournir de manière fiable un service essentiel dans les 25 pays où l’entreprise exerce des activités.

En réponse à la COVID-19 et conformément aux recommandations des autorités sanitaires locales, des procédures et des protocoles d’exploitation améliorés ont été mis en place pour maintenir des degrés de propreté encore plus élevés dans nos sites en contact avec la clientèle. Qu’il s’agisse des protocoles rigoureux de désinfection et d’assainissement, des protecteurs en plexiglas dans les dépanneurs appartenant à l’entreprise ou de la gestion des pénuries d’approvisionnement mondiales pour fournir de l’équipement de protection individuelle à nos équipes de première ligne, nous avons fait et continuerons de faire passer la sécurité avant tout.

Les marques commerciales et de détail de Parkland demeurent des membres à part entière et dignes de confiance de leurs communautés. Conformément à nos valeurs, nous avons offert, en avril, plus de 3,5 M$ en rabais sur le carburant aux travailleurs de première ligne dans le domaine de la santé et aux premiers répondants dans nos sites au Canada, aux États-Unis et à l’international. Nous offrons des douches chaudes gratuites ainsi que des rabais sur la nourriture et les collations aux camionneurs canadiens dans certains sites à carte-accès et dépanneurs de l’entreprise. Nous continuerons à surveiller les besoins de nos clients et de nos communautés et nous maintenons notre engagement à fournir des services sûrs et fiables et à redonner à ceux qui en ont besoin.

Faits marquants du premier trimestre de 2020

Approvisionnement

Nos activités d’exploitation étaient axées sur l’exécution sûre et réussie de l’arrêt programmé de la raffinerie de Burnaby et sur le maintien du rendement de nos activités logistiques intégrées. Notre équipe d’approvisionnement a maintenu un approvisionnement fiable et ininterrompu en carburant pour nos clients pendant l’arrêt programmé. Nous avons poursuivi nos activités d’approvisionnement aux États-Unis grâce à l’expansion de nos bureaux de Houston et avons enregistré une forte croissance interne des volumes de vente en gros. Voici quelques faits saillants du premier trimestre :

  • En raison de l’arrêt programmé de la raffinerie de Burnaby qui a commencé le 1er février 2020, le BAIIA rajusté s’est établi à 39 M$, en baisse de 104 M$ par rapport à 2019.
  • Le taux d’utilisation de la raffinerie s’est établi à 30,9 % en raison de l’arrêt programmé.
  • L’arrêt programmé a nécessité des investissements de 55 M$ en capital et des dépenses d’exploitation de 27 M$. Les dépenses d’exploitation supplémentaires ont été en grande partie compensées par la baisse des coûts du carburant, des catalyseurs et des produits chimiques pendant la fermeture des installations.

Canada

Nous avons regroupé les secteurs Détail – Canada et Commercial – Canada en un seul secteur « Canada » afin de nous aligner sur notre sectorisation aux États-Unis et à l’international et de refléter la responsabilité opérationnelle de notre équipe de direction canadienne.

Nous avons enregistré de bons résultats au Canada tout au long du trimestre. Nos initiatives de croissance étaient sur une lancée au cours des dix premières semaines, mais la pandémie de COVID-19 a interrompu cet élan à la mi-mars. Nous avons enregistré notre 17e trimestre consécutif de croissance des ventes des dépanneurs comparables de l’entreprise, poursuivi le déploiement national de notre programme JOURNIEMC Récompenses et développé notre réseau grâce à des conversions On-the-Run et à l’ajout de nouveaux emplacements. En outre, nous avons augmenté notre part de marché dans le secteur du propane industriel et avons tiré profit de l’écrémage de notre clientèle commerciale en 2019. Voici quelques faits saillants du premier trimestre :

  • Le BAIIA rajusté s’est établi à 103 M$; une baisse de 14 M$ par rapport à 2019. Cette baisse est due à la diminution des marges sur les carburants au détail au cours de la première partie du trimestre, à une saison de chauffage hivernale plus chaude et à une diminution du volume de demande au cours de la deuxième moitié du mois de mars en raison de la COVID-19.
  • Le volume de carburant et de produits pétroliers s’est chiffré à 2,4 milliards de litres; une baisse de 6 % par rapport à 2019. L’entreprise a enregistré une forte croissance au début de l’année, qui a été neutralisée par la faiblesse du mois de mars due à la COVID-19.
  • La croissance des ventes des dépanneurs comparables de l’entreprise a été de 0,4 %, ce qui représente notre 17e trimestre consécutif de croissance positive, malgré la faiblesse des ventes dans la deuxième moitié du trimestre en raison de la COVID-19.
  • Au quatrième trimestre, la croissance des volumes de ventes comparables a été négative de 4,3 %. Les volumes de ventes affichaient de bonnes tendances au cours des dix premières semaines du trimestre par rapport à 2019, mais ont diminué en mars en raison de la COVID-19.
  • Nous avons entamé le lancement national du programme de fidélité JOURNIEMC Récompenses en janvier 2020, avec la Banque CIBC comme partenaire bancaire stratégique. Les premiers résultats demeurent encourageants, avec une forte adhésion et un engagement solide. En raison de la réduction de l’achalandage dans nos sites due à la COVID-19 et des mesures de sécurité préventives supplémentaires, nous avons reporté notre stratégie de déploiement national et nos campagnes de marketing en attendant que l’économie reprenne. Pour obtenir plus de renseignements sur le programme JOURNIEMC et sur la manière de s’y inscrire, visitez le site www.journie.ca.

International

Nous avons connu un bon début d’année à l’international, profitant d’initiatives de croissance interne, de synergies d’approvisionnement et d’une industrie touristique solide. Nous avons continué à tirer profit de la force de notre canal de vente en gros et de nos activités de mazoutage maritime, qui résulte de l’acquisition de nouveaux clients et de la collaboration avec Tropic Oil dans le cadre de ses activités en Floride. Cet élan a été interrompu à la mi-mars par la COVID-19, qui a entraîné une baisse de la demande de carburant et une diminution des marges d’approvisionnement. Voici quelques faits saillants du premier trimestre :

  • Le BAIIA rajusté s’est établi à 67 M$; une baisse de 4 M$ par rapport à 2019. Cette diminution est due à la réduction de la demande en mars en raison de la COVID-19 et à la pression sur les marges attribuable à la volatilité du cours des produits de base.
  • Le volume de carburant et de produits pétroliers s’est chiffré à 1,4 milliard de litres, en hausse de 31 % par rapport à 2019, dont 406 millions de litres vendus au détail et 990 millions de litres vendus par les canaux commerciaux et de gros.

États-Unis

Nous avons connu un trimestre solide aux États-Unis, avec une efficacité opérationnelle accrue et une croissance considérable, sans tenir compte de l’incidence des fusions et acquisitions. Nous avons conclu l’acquisition de Kellerstrass Oil, annoncée précédemment, à la mi-février, ajoutant ainsi 84 nouveaux sites de vente au détail et étendant notre présence dans l’Idaho, le Wyoming et le nord de l’Utah. Nos récentes acquisitions ont surpassé nos investissements à ce jour. Plus particulièrement, Tropic Oil a entraîné une forte croissance interne et a bénéficié à nos activités internationales. Nous avons constaté une baisse de volume à la mi-mars en raison de la pandémie de COVID-19, qui a été compensée par la vigueur des marges sur les carburants au détail et les carburants maritimes. Voici quelques faits saillants du premier trimestre :

  •  Le BAIIA rajusté s’élevait à 18 M$; une hausse de 7 M$ par rapport à 2019. Cette augmentation est principalement attribuable à nos acquisitions de 2019, à notre croissance interne et à la vigueur des marges sur les carburants au détail et les carburants maritimes.
  • Le volume de carburant et de produits pétroliers s’est chiffré à 634 millions de litres; une hausse de 92 % par rapport à 2019.

 Siège social

Le secteur Siège social comprend les services administratifs centralisés et les dépenses engagées pour soutenir les activités. Voici quelques faits saillants du premier trimestre :

  • Les frais de marketing, les frais généraux et les dépenses administratives sont restés relativement stables par rapport à 2019, à 27 M$.
  • Le BAIIA rajusté était négatif de 36 M$, en tenant compte des frais de marketing, des frais généraux et des dépenses administratives ainsi que de pertes sur le remboursement de la dette en dollars américains résultant de la baisse considérable du taux de change entre les dollars américain et canadien au cours du trimestre.
  • Exprimés en pourcentage du total du bénéfice brut ajusté, les frais de marketing, les frais généraux et les dépenses administratives ont augmenté à 4,6 % (par rapport à 3,9 % en 2019).

 Aperçu de la situation financière consolidée

(en millions de dollars, sauf indication contraire)

Trimestre terminé le 31 mars

2020(5)

2019(5)

2018(5)

Sommaire financier

 

 

 

Ventes et produits d’exploitation

4 359

4 215

3 342

Volume de carburant et de produits pétroliers (millions de litres)

5 975

5 336

4 211

Bénéfice brut ajusté(1)

593

697

430

BAIIA rajusté incluant la participation sans contrôle (« PSC »)

214

339

153

BAIIA rajusté attribuable à Parkland (« BAIIA rajusté »)(1)

191

315

153

Approvisionnement

39

143

71

Canada(2)

103

117

107

International

67

71

É.-U.

18

11

4

Siège social

(36)

(27)

(29)

Bénéfice net (perte)

(74)

91

20

Bénéfice net (perte) attribuable à Parkland

(79)

77

20

Bénéfice net (perte) par action ($ par action)

 

 

 

Par action – de base

(0,53)

0,53

0,15

Par action – dilué

(0,53)

0,52

0,15

 

 

 

 

Dividendes

45

43

38

Par action en circulation

0,3002

0,2951

0,2902

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires (en millions d’actions)

148

145

131

 

 

 

 

Flux de trésorerie distribuables sur les douze derniers mois(3)(6)

417

512

142

Par action(3)(4)(6)

2,82

3,76

1,13

Flux de trésorerie distribuables ajustés sur les douze derniers mois(3)(6)

444

595

315

Par action(3)(4)(6)

3,00

4,38

2,50

Dividendes sur les douze derniers mois(6)

179

164

148

Ratio dividendes/bénéfice sur les douze derniers mois(3)(6)

43%

32%

104%

Ratio dividendes/bénéfice ajusté sur les douze derniers mois(3)(6)

40%

28%

47%

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires sur les douze derniers mois (en millions d’actions)

148

136

126

 

 

 

 

Total de l’actif

9 446

8 998

5 492

Total du passif à long terme

5 487

5 108

2 524

Actions en circulation (en millions)

149

146

132

Ratio du total de la dette à long terme au BAIIA aux fins de la facilité de crédit(3)(7)

2,93

2,71

2,74

Ratio de couverture des intérêts(3)

5,78

7,18

6,00

Dépenses en capital de croissance attribuables à Parkland(3)

31

29

10

Dépenses en capital pour la maintenance attribuables à Parkland(3)

118

50

76

(1) Mesure du résultat sectoriel. Voir la section 12 du présent rapport de gestion.
(2) Aux fins de comparaison, les données pour le trimestre terminé le 31 mars 2019 ont été retraitées en raison d’une modification de la présentation sectorielle. Les secteurs Détail – Canada et Commercial – Canada, auparavant présentés séparément, sont désormais regroupés sous le secteur Canada, reflétant un changement dans la structure organisationnelle au cours du premier trimestre de 2020.​​​​​​​
(3) Mesures financières non conformes aux PCGR. Voir la section 12 du présent rapport de gestion.​​​​​​​
(4) Calculé selon le nombre moyen pondéré d’actions ordinaires.​​​​​​​
(5) Les résultats de 2020 et de 2019 reflètent l’adoption de la norme IFRS 16 le 1er janvier 2019. Les résultats comparables de 2018 reflètent quant à eux les normes comptables en vigueur pour cette année-là et n’ont pas été retraités pour tenir compte de l’incidence de la norme IFRS 16, ce qui est permis selon l’approche rétrospective modifiée en vue de l’adoption de la norme IFRS 16.​​​​​​​
(6) Montants présentés sur les douze derniers mois​​​​​​​
​​​​​​​(7) À compter du premier trimestre de 2020, Parkland inclut le BAIIA rajusté attribuable aux PSC et exclut l’incidence de l’IFRS 16 attribuable aux PSC dans le BAIIA aux fins de la facilité de crédit, et inclut la dette à long terme attribuable aux PSC, les lettres de crédit attribuables aux PSC et la trésorerie et les équivalents de trésorerie attribuables aux PSC dans la dette à long terme de premier rang et le total de la dette à long terme. Les chiffres de 2019 et de 2018 n’ont pas été rajustés.

Le point sur l’impact de la COVID-19 sur les activités

La durée et l’impact de la COVID-19 sont difficiles à prévoir, mais elle a déjà entraîné une réduction significative de l’activité économique mondiale et de la demande de carburant. Sur la base de notre propre modélisation prudente de la demande et de la reprise économique, nous avons pris des mesures immédiates pour protéger nos activités et notre solidité financière, et pour renforcer notre résilience de façon à positionner l’entreprise pour qu’elle en ressorte plus forte.

  • Les volumes du secteur Canada ont diminué d’environ 35 % en avril par rapport à 2019, soit une baisse d’environ 40 % des volumes de vente d’essence au détail et de 25 % des volumes de vente commerciale et autres volumes. Les marchés ruraux ont été moins touchés que les grands centres urbains et les principales chaînes d’approvisionnement sont restées ouvertes pour la circulation des camions.
  • Les volumes du secteur États-Unis ont diminué d’environ 20 % en avril par rapport à 2019, compte non tenu de l’incidence des acquisitions, soit une baisse d’environ 20 % des volumes de vente de gros et de vente commerciale et de 35 % du volume de vente d’essence au détail aux États-Unis. Le secteur États-Unis mène ses activités dans moins de grands centres urbains et la pondération commerciale de son portefeuille est plus élevée.
  • Les volumes de vente nationale du secteur International ont diminué d’environ 40 % en avril par rapport à 2019, soit une baisse d’environ 25 % dans les secteurs commerciaux et de 55 % dans le secteur de la vente au détail. De nombreux pays du secteur International ont mis en place des mesures de couvre-feu étendues et sont plus sensibles à l’activité touristique.
  • L’incidence des baisses du volume a été partiellement compensée par des marges généralement plus élevées sur les carburants (par litre) en avril. Cet avantage a été le plus marqué aux États-Unis, suivi par notre secteur Canada, et moins dans notre secteur International.
  • Les ventes dans les dépanneurs au Canada sont en légère baisse en avril par rapport à 2019. Le tabac, l’alcool et les produits ménagers de première nécessité ont enregistré de bons résultats, tandis que les confiseries et l’achalandage dans les lave-autos ont affiché une baisse en raison de la suspension temporaire des offres de boissons chaudes et congelées et du service de produits alimentaires frais. Nous avons modifié notre stratégie de marchandisage lorsque cela était nécessaire pour donner la priorité aux catégories les plus demandées; nos équipes ont fait un excellent travail pour garder les étagères bien remplies.
  • Le taux d’utilisation des raffineries au 6 mai 2020 est d’environ 75 %, ce qui explique la baisse de la demande de carburant sur les marchés desservis localement. Sur la base du débit actuel de la raffinerie, nous avons pu réduire le carburéacteur à moins de 10 % de la production. Nous continuerons à optimiser les taux d’utilisation à l’avenir sur la base des projections de la demande.
  • Malgré le ralentissement économique actuel et la réduction de notre programme d’investissement pour 2020, nous nous concentrons sur plusieurs initiatives à haut rendement, comme l’intégration des acquisitions récentes et l’amélioration de notre capacité numérique et de nos systèmes d’arrière-guichet. Ces initiatives nous permettront de reprendre nos programmes de croissance lorsque l’économie s’améliorera.

Programme d’investissement 2020

Le 30 mars 2020, Parkland a réduit pour 2020 ses dépenses en capital de 275 millions de dollars +/- 5 %, soit une réduction de 300 millions de dollars. Cette réduction est conforme à notre priorité qui consiste à maintenir notre souplesse financière et la solidité de notre bilan. Les dépenses en capital visées par cette réduction peuvent être reportées jusqu’à ce que le contexte économique s’améliore. Vous trouverez plus de renseignements dans notre communiqué de presse du 30 mars 2020 et dans le rapport de gestion du premier trimestre de 2020.

Renseignements sur les conférences téléphoniques et les webdiffusions

Parkland tiendra une webdiffusion et une conférence téléphonique le jeudi 7 mai à 6 h 30 HAR (8 h 30 HAE) afin de discuter des résultats.

Pour écouter la webdiffusion en direct et visionner la présentation, veuillez utiliser le lien suivant :

https://produceredition.webcasts.com/starthere.jsp?ei=1302735&tp_key=014a45b92e

Les analystes et les investisseurs institutionnels qui souhaitent participer à la séance de questions et réponses de la conférence téléphonique peuvent le faire en composant le 1 888 390-0605 (sans frais) (ID de la conférence : 14261230). Les participants étrangers peuvent composer le 1 587 880-2171 (numéro payant) (ID de la conférence : 14261230).

Veuillez ouvrir votre session environ 10 minutes avant le début de la conférence.

L’enregistrement de la webdiffusion sera accessible à l’aide du lien ci-dessus deux heures après la fin de la conférence. Ce lien restera actif pendant un an, et l’enregistrement sera également accessible au www.parkland.ca.

Rapport de gestion et états financiers consolidés

Le rapport de gestion et les états financiers du premier trimestre de 2020 fournissent une explication détaillée des résultats d’exploitation de Parkland pour les trois mois terminés le 31 mars 2020. Une version anglaise de ces documents sera disponible en ligne à www.parkland.ca et dans SEDAR après la publication des résultats par fil de presse sous le profil de Parkland au www.sedar.com. Les états financiers et le rapport de gestion en français seront affichés au www.parkland.ca et dans SEDAR dès que possible.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés du présent communiqué constituent de l’information et des énoncés prospectifs (collectivement, des « énoncés prospectifs »). On reconnaît ces énoncés prospectifs à l’emploi d’expressions telles que « s’attend à », « pourra », « pourrait », « croit », « continuera de », « cherche à » ainsi que de termes analogues. De façon plus précise, le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l’égard, entre autres, des objectifs commerciaux, des dépenses en capital estimées pour 2020, du lancement en cours du programme de fidélisation JOURNIEMC Récompenses, des taux d’utilisation prévus de la raffinerie de Burnaby et de la capacité de Parkland à reprendre rapidement sa stratégie de croissance lorsque les conditions économiques s’amélioreront. En outre, le présent communiqué contient certains résultats préliminaires d’avril qui illustrent l’impact de la COVID-19 sur nos activités. Ces chiffres sont préliminaires, ils ne sont pas définitifs et n’ont pas fait l’objet des procédures comptables de fin de trimestre; ils ne doivent donc pas être considérés comme des prévisions sur lesquelles se baser.

Ces énoncés sont associés à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d’autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent substantiellement de ceux qui y sont prévus. Aucune garantie ne peut être donnée quant à l’exactitude de ces attentes, et on ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs du présent communiqué. Ces énoncés prospectifs ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Parkland ne s’engage aucunement à diffuser publiquement des mises à jour ou des révisions de quelque énoncé prospectif que ce soit, sauf dans la mesure où les lois sur les valeurs mobilières l’y contraignent. Les résultats réels peuvent différer substantiellement de ceux prévus dans ces énoncés prospectifs en raison de nombreux risques et incertitudes, notamment, mais sans s’y limiter : la conjoncture générale de l’économie, du marché et des affaires, y compris la durée et l’impact de la pandémie de COVID-19; la capacité de l’industrie; les mesures concurrentielles prises par d’autres sociétés; les marges de raffinage et de commercialisation; la capacité des fournisseurs à satisfaire aux engagements; des mesures prises par des autorités gouvernementales ou des organismes de réglementation, y compris des hausses de taxes ou une restriction des accès à certains marchés, des changements et des développements dans la réglementation environnementale et autre, ainsi que d’autres facteurs dont bon nombre échappent à la volonté de Parkland. Consultez également les descriptions des risques et incertitudes qui figurent dans les sections « Énoncés prospectifs » et « Facteurs de risque » du rapport de gestion pour le premier trimestre de 2020 daté du 6 mai 2020. Ces documents sont déposés dans SEDAR et accessibles sur le site Web de Parkland, au www.parkland.ca. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont émis expressément sous réserve de cette mise en garde.

Mesures financières non conformes aux PCGR

Le présent communiqué de presse fait référence à certaines mesures financières non conformes aux PCGR et qui n’ont pas été établies selon les normes internationales d’information financière (« IFRS »). Les flux de trésorerie distribuables, les flux de trésorerie distribuables par action, les flux de trésorerie distribuables ajustés, les flux de trésorerie distribuables ajustés par action, le ratio du total de la dette à long terme au BAIIA aux fins de la facilité de crédit, le ratio dividendes/bénéfice et le ratio dividendes/bénéfice ajusté ne sont pas des mesures reconnues par les IFRS et n’ont pas de signification normalisée prescrite par les IFRS. L’équipe de direction considère qu’il s’agit d’importantes mesures complémentaires pour calculer le rendement de Parkland et croit que ces mesures sont fréquemment utilisées par les analystes en valeurs mobilières, les investisseurs et les autres parties intéressées pour évaluer les entreprises dans notre secteur d’activité. Se reporter à la rubrique 12 du rapport de gestion du premier trimestre de 2020 pour une analyse des mesures non conformes aux PCGR et leur rapprochement avec la mesure IFRS applicable la plus proche.

Le BAIIA rajusté et le bénéfice brut rajusté sont des mesures du bénéfice sectoriel. Se reporter à la rubrique 12 du rapport de gestion du premier trimestre de 2020 et à la note 20 des états financiers du premier trimestre de 2020 pour un rapprochement de ces mesures au bénéfice sectoriel. Les investisseurs sont invités à évaluer chaque mesure, ainsi que les raisons pour lesquelles Parkland juge qu’il est approprié de l’utiliser aux fins d’une analyse supplémentaire.

En plus des mesures financières non conformes aux PCGR, Parkland utilise un certain nombre d’indicateurs de rendement clés (IRC) opérationnels pour mesurer l’atteinte de ses objectifs stratégiques et fixer les cibles visant à établir la rémunération de ses employés. Ces IRC ne sont pas des mesures comptables, ne sont pas comparables à des mesures des normes IFRS et peuvent ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres émetteurs, puisque ces derniers peuvent calculer ces mesures différemment. Se reporter à la rubrique 12 du rapport de gestion du premier trimestre de 2020 pour en savoir plus.

Les investisseurs sont priés de noter que ces mesures ne doivent pas être interprétées comme une solution de rechange au bénéfice net calculé conformément aux IFRS pour indiquer le rendement de Parkland.

Depuis le 1er janvier 2019, Parkland a adopté la nouvelle norme comptable IFRS 16 – Contrats de location (« IFRS 16 »). L’adoption de l’IFRS 16 a une incidence importante sur les résultats présentés par Parkland. En raison de la méthode de transition qu’elle a choisie, Parkland n’a pas mis à jour ses résultats comparables de l’exercice précédent. Certaines mesures des états financiers sont présentées sans tenir compte de l’incidence de l’IFRS 16 (« mesures antérieures à l’adoption de la norme IFRS 16 »).

À propos de Corporation Pétroles Parkland

Parkland est un grand marchand et fournisseur indépendant de carburant et de produits pétroliers et un important exploitant de dépanneurs. Parkland sert sa clientèle à l’échelle du Canada, des États-Unis, des Amériques et de la région des Caraïbes par l’intermédiaire de trois segments d’affaires : la vente au détail, la vente commerciale et la vente de gros. Parkland optimise son approvisionnement en carburant dans ces trois segments d’affaires en mettant à profit son réseau de plus en plus important de fournisseurs et d’infrastructures d’entreposage. L’offre de Parkland dans les collectivités où elle est présente comprend des stations-service et des dépanneurs locaux de confiance.

Parkland crée de la valeur pour ses actionnaires en maintenant le cap sur sa stratégie éprouvée de croissance interne, d’exploitation de son avantage à l’approvisionnement, d’acquisition prudente et d’intégration fructueuse. Cette stratégie repose sur nos gens ainsi que sur nos valeurs de sécurité, d’intégrité, d’action sociale et de respect, adoptées et promues à l’échelle de l’entreprise.

Pour en savoir plus

Renseignements aux investisseurs sur Parkland
Brad Monaco
Directeur, Relations avec les investisseurs
587 997-1447
Brad.Monaco@parkland.ca

Renseignements aux médias sur Parkland
Leroy McKinnon
Spécialiste en chef, communications d’entreprise
403 567-2573
Leroy.McKinnon@parkland.ca

RETOUR À LA LISTE DES COMMUNIQUÉS DE PRESSE
Parkland
Renseignements
Généraux
1-877-906-6644
Renseignements
aux Médias
1-403-355-3484
Ligne
d'urgence 24/7
1-888-996-1122