Close
  • PKI
  • TMX
Coordonnées Rechercher
Renseignements aux Médias 1-403-567-2573

Parkland enregistre des résultats trimestriels record

Calgary (Alberta), le 4 mai 2022 (CNW) – Corporation Parkland (« Parkland », « nous », « notre » ou l’« entreprise ») (TSX : PKI), un important exploitant international de magasins d’alimentation et de dépanneurs, grand marchand et fournisseur indépendant de carburant et de produits pétroliers et chef de file en matière d’énergie renouvelable, a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers et opérationnels pour le trimestre terminé le 31 mars 2022. Voici quelques faits saillants :

Faits saillants du premier trimestre de 2022

•  Le BAIIA rajusté attribuable à Parkland (« BAIIA rajusté »)1 s’est chiffré à 387 M$, en hausse de 23 % par rapport à l’année précédente, grâce aux acquisitions, à une performance opérationnelle constante, à une croissance interne continue de nos activités de marketing, à un solide rendement de l’approvisionnement et à des marges robustes.

•  Le bénéfice net attribuable à Parkland (« bénéfice net ») de 55 millions de dollars, soit 0,36 $ par action, de base, marque une hausse de 90 % par rapport à l’année précédente, et le bénéfice rajusté attribuable à Parkland (« bénéfice rajusté »)1 de 136 millions de dollars, soit

0,88 $ par action, de base, marque une hausse d’environ 48 % d’un exercice à l’autre.

•  Le flux de trésorerie distribuable par action1 sur les douze derniers mois a atteint 4,73 $, soit une augmentation d’environ 9 % par rapport au premier trimestre 2021.

•  Les liquidités injectées dans les activités d’exploitation s’élèvent à 48 millions de dollars, comparativement aux liquidités générées par les activités d’exploitation de 264 millions de dollars, soit une baisse de 312 millions de dollars par rapport à l’année précédente, en raison de dépenses de fonds de roulement totalisant 436 millions de dollars liées à la hausse des prix des produits de base.

•  Nous avons continué à renforcer notre offre à la clientèle grâce à la clôture des acquisitions précédemment annoncées de Crevier et Les Aliments M&M.

•  Des volumes de carburant d’environ 7 milliards de litres, soit une augmentation de plus de 26 % par rapport au premier trimestre 2021, sont attribuables à l’impact des acquisitions, à la demande croissante des clients en carburants essentiels et à la reprise économique postpandémie qui a cours.

•  Nous avons poursuivi l’expansion de notre marque de dépanneurs Marché Express / ON the RUN avec 37 emplacements supplémentaires et avons attiré 300 000 nouveaux membres au programme de fidélité Récompenses JOURNIEMC.

•  Nous avons généré un BAIIA rajusté total pour les carburants renouvelables de 25 millions de dollars1 et avons réalisé une première mondiale en cotraitant le tallöl pour obtenir des carburants renouvelables à la raffinerie de Burnaby. En plus de démontrer notre position de leader en cotraitement, le tallöl permet de diversifier davantage notre chaîne d’approvisionnement en biocarburant.

1 Mesures financières déterminées. Voir la section « Mesures financières déterminées » du présent communiqué de presse.

« Les résultats de notre premier trimestre démontrent la force de notre stratégie », a déclaré Bob Espey, président et chef de la direction. « Nous avons développé nos activités de marketing en intégrant les acquisitions récentes et en tirant parti de notre avantage en matière d’approvisionnement. »

« Nous continuons à miser sur la croissance interne, ainsi qu’à intégrer les synergies découlant de récentes acquisitions et à en tirer profit, et nous sommes confiants de notre capacité à atteindre les plus hautes prévisions de notre BAIIA rajusté de 2022 », a ajouté M. Espey. « Je suis fier de l’équipe de Parkland qui se consacre à propulser l’expérience de nos clients et à énergiser les communautés que nous servons. »

Faits saillants par secteur au premier trimestre de 2022

Afin de nous aligner sur les initiatives stratégiques et d’offrir une meilleure visibilité sur nos opérations, nous avons apporté plusieurs améliorations aux renseignements fournis dans nos rapports. Pour s’aligner sur la sectorisation aux États-Unis et à l’international, le secteur Canada comprend désormais les activités d’approvisionnement, de commerce et de vente de gros qui lui sont propres. Les résultats de la raffinerie de Burnaby sont présentés dans le nouveau secteur Raffinage. En outre, le BAIIA rajusté total pour les carburants renouvelables et les résultats de nos secteurs d’activité de vente au détail et des Carburants commerciaux sont présentés de manière distincte. Aux fins de comparaison, les renseignements de la période précédente ont été retraités et reclassés afin de se conformer à la présentation utilisée dans la période actuelle.

•  Le secteur Canada a dégagé un BAIIA rajusté2 de 191 millions de dollars, soit une hausse de 28 % par rapport aux 149 millions de dollars du premier trimestre de 2021. La performance repose sur des marges robustes, des volumes de carburant en hausse, la clôture de nos acquisitions annoncées précédemment (Crevier et Les Aliments M&M), et la croissance interne. La croissance des ventes des dépanneurs comparables de la société et des ventes de produits alimentaires2 (compte non tenu des cigarettes) a atteint 1,7 %. Nous avons ouvert 37 nouveaux magasins Marché Express ∕ ON the RUN et avons inscrit 300 000 clients supplémentaires à notre programme de fidélité Récompenses JOURNIEMC, portant le nombre total de membres à 3,2 millions.

•  Le secteur international a dégagé un BAIIA rajusté de 82 millions de dollars, soit une hausse de 22 %, par rapport aux 67 millions de dollars du premier trimestre 2021. La performance est attribuable à la croissance des volumes de carburant, principalement grâce à une reprise du tourisme (aviation) et de la vente de gros, à la contribution de notre acquisition de Saint-Martin annoncée précédemment, et aux synergies d’approvisionnement de notre coentreprise Isla en République dominicaine.

•  Le secteur États-Unis a dégagé un BAIIA rajusté de 47 millions de dollars, soit une hausse de 147 %, par rapport aux 19 millions de dollars du premier trimestre 2021. La performance repose sur les acquisitions de l’année antérieure et les synergies qui en découlent, les marges robustes, la demande accrue en carburant maritime et les nouveaux contrats de navires de croisière. L’amélioration des marges a permis d’atténuer l’effet de l’inflation.

•  Le secteur Raffinage a dégagé un BAIIA rajusté2 de 89 millions de dollars, soit une baisse de 8 %, par rapport aux 97 millions de dollars du premier trimestre 2021. Le taux d’utilisation3 de

92,2 % (T1 2021 – 91,0 %) et une marge accrue ont été compensés par des coûts d’exploitation supérieurs.

2 Mesures financières déterminées. Voir la section « Mesures financières déterminées » du présent communiqué de presse.
3 Mesures non financières. Voir la section « Mesures non financières » du présent communiqué de presse.

Leadership en matière de durabilité

Le développement durable est profondément ancré dans l’ensemble de nos activités. Notre stratégie « Objectif zéro » englobe nos objectifs de réduire à zéro les incidents de sécurité, les déversements, les actes de racisme, de discrimination et de corruption, le versement de pots-de-vin ainsi que les comportements contraires à l’éthique. Elle vise également à aider nos gouvernements à atteindre leur objectif de carboneutralité d’ici 2050. Les réalisations pertinentes du premier trimestre sont les suivantes :

•  Améliorer le taux d’incidents avec perte de temps sur les douze derniers mois4 à 0,14 (T1 2021 – 0,25) et la fréquence totale des incidents consignés sur les douze derniers mois4 à 1,19 (T1 2021 – 1,22), ce qui reflète notre souci constant de la sécurité.

•  Réaliser une première mondiale en cotraitant du tallöl dans une unité de craquage catalytique fluide sans prétraitement pour produire des carburants renouvelables ayant environ un huitième de la densité de carbone des carburants ordinaires (le tallöl est un déchet de l’industrie des pâtes et papiers).

•  Cotraiter un volume record de 20 millions de litres de biocarburant, ce qui équivaut, du point de vue environnemental, à retirer plus de 16 000 voitures de la circulation.

•  Générer un BAIIA rajusté total pour les carburants renouvelables de 25 millions de dollars.

•  Mettre en œuvre nos plans de lancement du plus important (en nombre de sites) réseau de bornes de recharge ultrarapides pour véhicules électriques en Colombie-Britannique, dont l’ouverture aux clients est prévue en 2022.

4 Mesures non financières. Voir la section « Mesures non financières » du présent communiqué de presse.

Aperçu de la situation financière consolidée

(en millions de dollars, sauf indication contraire)

Trimestre terminé le 31 mars

Sommaire financier

2022

2021

Volume de carburant et de produits pétroliers (millions de litres)

6,972

5,523

Ventes et produits d’exploitation(2)

7,606

4,226

BAIIA rajusté attribuable à Parkland (« BAIIA rajusté »)(4)

387

314

Canada(2)(3)(4)

191

149

International

82

67

États-Unis(1)(3)

47

19

Raffinage(1)(2)(3)(4)

89

97

Siège social(3)

(22)

(18)

Bénéfice net (perte) attribuable à Parkland

55

29

Bénéfice net (perte) par action, de base ($ par action)

0.36

0.19

Bénéfice net (perte) par action, dilué ($ par action)

0.35

0.19

Bénéfices (pertes) rajustés attribuables à Parkland (« Bénéfices rajustés »)(5)

136

92

Bénéfices (pertes) rajustés par action, de base ($ par action)(5)

0.88

0.61

Bénéfices (pertes) rajustés par action, dilués ($ par action)(5)

0.87

0.61

Flux de trésorerie distribuables sur les douze derniers mois(5)

724

646

Flux de trésorerie distribuables sur les douze derniers mois par action(5)

4.73

4.34

Dividendes

49

47

Dividende par action(6)

0.3141

0.3053

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires (en millions d’actions)

155

150

Total de l’actif

12,844

9,592

Passifs financiers non courants

6,846

4,311

(1) Les activités d’approvisionnement et de commerce aux États-Unis, auparavant présentées sous Approvisionnement (maintenant Raffinage), sont désormais regroupés sous États-Unis pour refléter un changement dans la structure organisationnelle au cours du premier trimestre de 2021.
(2) Certains montants des ventes et produits d’exploitation, coûts des achats et frais de marketing, frais généraux et dépenses administratives ont été retraités et reclassés afin de se conformer à la présentation utilisée pour la période actuelle. Aux fins de comparaison, les données pour le trimestre terminé le 31 mars 2021 ont été retraitées en raison d’une modification de la présentation sectorielle. Les activités d’approvisionnement, de vente de gros et de logistique, auparavant présentées sous Approvisionnement, sont désormais regroupés sous Canada pour refléter un changement dans la structure organisationnelle au cours du premier trimestre de 2022. À la suite de ce changement, le secteur Approvisionnement a été renommé « Raffinage », car ce segment ne comprend que les résultats de la raffinerie de Burnaby. Ce changement permet de mieux aligner les résultats du secteur Canada sur ceux des secteurs États-Unis et International, lesquels portent les activités d’approvisionnement au sein de leurs divisions respectives.
(3) Certains montants de la période de comparaison ont été retraités et reclassés afin de se conformer à la présentation utilisée pour la période actuelle à l’égard de la ventilation des coûts enregistrés sous Siège social.
(4) Total des mesures sectorielles. Voir la section « Mesures financières déterminées » du présent communiqué de presse.
(5) Mesures financières non conformes aux PCGR ou ratio financier non conforme aux PCGR. Voir la section « Mesures financières déterminées » du présent communiqué de presse.
(6) Mesure financière supplémentaire. Voir la section « Mesures financières déterminées » du présent communiqué de presse.

Renseignements sur les conférences téléphoniques et les webdiffusions du premier trimestre 2022

 Parkland tiendra une webdiffusion et une conférence téléphonique le jeudi 5 mai à 6 h 30 HAR (8 h 30 HAE) afin de discuter des résultats. Pour écouter la webdiffusion en direct et visionner la présentation, veuillez utiliser le lien suivant :

https://produceredition.webcasts.com/starthere.jsp?ei=1544615&tp_key=5bc5cc6104

Les analystes et les investisseurs institutionnels qui souhaitent participer à la séance de questions et réponses de la conférence téléphonique peuvent le faire en composant le 1 888 390-0605 (sans frais) (ID de la conférence : 22 960 035). Les participants étrangers peuvent composer le 1 800 389-0704 (sans frais) (ID de la conférence : 22 960 035).

Veuillez ouvrir votre session environ 10 minutes avant le début de la conférence. L’enregistrement de la webdiffusion sera accessible à l’aide du lien ci-dessus deux heures après la fin de la conférence. Ce lien restera actif pendant un an, et l’enregistrement sera également accessible au www.parkland.ca.

Rapport de gestion et états financiers consolidés

Le rapport de gestion du trimestre ayant terminé le 31 mars 2022 (le « rapport de gestion du T1, 2022 ») et les états financiers consolidés du trimestre ayant terminé le 31 mars 2022 (les « états financiers consolidés du T1, 2022 ») fournissent une explication détaillée des résultats opérationnels de Parkland pour le trimestre terminé le 31 mars 2022. Une version anglaise de ces documents sera accessible en ligne à www.parkland.ca et dans SEDAR après la publication des résultats par fil de presse sous le profil de Parkland au www.sedar.com. La version française du rapport de gestion du premier trimestre de 2022 et celle des états financiers consolidés seront affichées au www.parkland.ca et dans SEDAR dès que possible.

À propos de Corporation Parkland

Parkland a pour objectif d’énergiser et de propulser les communautés. Nous répondons aux besoins importants de nos communautés, en fournissant à nos clients les carburants essentiels à leurs déplacements, des aliments de qualité et des articles de commodité, tout en les aidant à atteindre leurs objectifs de réduction de leur impact environnemental. Grâce à notre portefeuille de marques locales de confiance, nous servons plus d’un million de clients par jour partout au Canada, aux États-Unis, dans la région des Caraïbes et en Amérique centrale et du Sud.

En plus de tirer parti de nos capacités d’approvisionnement et de stockage pour fournir des carburants essentiels à notre clientèle diversifiée, nous accompagnons nos clients dans la transition énergétique. Qu’il s’agisse de la recharge de véhicules électriques, de carburants renouvelables, de l’énergie solaire, de la conformité ou de l’échange de crédits d’émission de carbone, nous guidons notre clientèle dans la réduction de l’impact environnemental.

La stratégie éprouvée de Parkland est axée sur la croissance interne, son avantage en matière d’approvisionnement, l’acquisition prudente et l’intégration fructueuse. Nous nous concentrons sur le développement de nos activités existantes dans des marchés résilients, tout en diversifiant nos activités de vente au détail dans le secteur de l’alimentation, des dépanneurs et des solutions en matière d’énergie renouvelable, ainsi qu’en permettant à nos clients commerciaux de décarboniser leurs activités. Notre stratégie repose sur notre personnel ainsi que sur nos valeurs en matière de sécurité, d’intégrité, d’action sociale et de respect, qui sont profondément ancrées à l’échelle de l’entreprise.

 

Pour en savoir plus

Renseignements aux investisseurs                             Renseignements aux médias
Valerie Roberts                                                            Simon Scott
Directrice, Relations avec les investisseurs                 Directeur, Communications d’entreprise
403 956-9282                                                               403 956-9272
Valerie.Roberts@parkland.ca                                       Simon.Scott@parkland.ca

 

Énoncés prospectifs

Certains énoncés du présent communiqué de presse constituent de l’information et des énoncés prospectifs (collectivement, des « énoncés prospectifs »). On reconnaît ces énoncés prospectifs à l’emploi d’expressions telles que « s’attend à », « pourra », « pourrait », « croit », « continuera de », « cherche à » ainsi que de termes analogues. De façon plus précise, le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l’égard, entre autres, des stratégies et des objectifs commerciaux, de la capacité de Parkland à atteindre les plus hautes prévisions de son BAIIA rajusté de 2022; de ses objectifs et cibles ESG; des avantages et synergies attendues découlant des acquisitions; et des capacités de Parkland à devancer son plan de croissance.

Ces énoncés sont associés à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d’autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent substantiellement de ceux qui y sont prévus. Aucune garantie ne peut être donnée quant à l’exactitude de ces attentes, et on ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs du présent communiqué de presse. Ces énoncés prospectifs ne sont valables qu’à la date du présent communiqué de presse. Parkland ne s’engage aucunement à diffuser publiquement des mises à jour ou des révisions de quelque énoncé prospectif que ce soit, sauf dans la mesure où les lois sur les valeurs mobilières l’y contraignent. Les résultats réels peuvent différer substantiellement de ceux prévus dans ces énoncés prospectifs en raison de nombreux risques, hypothèses et incertitudes, notamment, mais sans s’y limiter : la conjoncture générale de l’économie, du marché et des affaires, y compris la durée et l’impact de la pandémie de COVID-19; la capacité de Parkland à réaliser ses stratégies commerciales, y compris, sans s’y limiter, la capacité de Parkland de trouver des entreprises rentables à acquérir et à bien les intégrer, de mener à bien des projets de croissance interne et de financer de telles acquisitions et de tels projets selon des modalités raisonnables; la capacité de Parkland de faire croître son avantage en matière d’approvisionnement en mettant à profit sa taille et son infrastructure; la capacité de Parkland à atteindre ses objectifs et cibles en matière de durabilité à Objectif zéro; la capacité de l’industrie; les mesures concurrentielles prises par d’autres sociétés; les marges de raffinage et de commercialisation; la capacité des fournisseurs à satisfaire aux engagements; les mesures prises par des autorités publiques ou des organismes de réglementation, y compris des hausses de taxes ou une restriction des accès à certains marchés; des changements et des développements dans la réglementation environnementale et autres réglementations; d’autres facteurs dont bon nombre échappent à la volonté de Parkland. Consultez également les descriptions des risques et incertitudes qui figurent dans les sections « Énoncés prospectifs » et « Facteurs de risque » de la notice annuelle révisée de Parkland datée du 17 mars 2022, ainsi que dans les sections « Énoncés prospectifs » et « Facteurs de risque » du rapport de gestion du premier trimestre de 2022 daté du 4 mai 2022. Ces documents sont déposés dans SEDAR et accessibles sur le site Web de Parkland, au www.parkland.ca. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont émis expressément sous réserve de cette mise en garde.

Mesures non financières

Parkland a recours à un certain nombre de mesures non financières, notamment le taux d’utilisation composée, le taux d’incidents avec perte de temps sur les douze derniers mois et la fréquence totale des incidents consignés sur les douze derniers mois, pour évaluer l’efficacité de ses objectifs stratégiques et pour fixer des cibles de rémunération variable pour les employés. Ces mesures non financières ne sont pas des mesures comptables, ne sont pas comparables à des mesures des normes IFRS et peuvent ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres émetteurs, puisque ces derniers peuvent calculer

ces mesures différemment. Voir la section 14 du rapport de gestion du premier trimestre de 2022, qui est incorporée par renvoi dans le présent communiqué de presse, pour en savoir plus sur les mesures non financières utilisées par Parkland.

Mesures financières déterminées

Le présent communiqué de presse contient le total des mesures sectorielles, les mesures financières et ratios financiers non conformes aux PCGR et les mesures financières supplémentaires (collectivement, les « mesures financières déterminées »). La direction de Parkland a recours à certaines mesures financières déterminées afin d’analyser le rendement d’exploitation et financier, l’endettement et la liquidité de l’entreprise. Ces mesures financières déterminées n’ont aucune définition normalisée et ne seront vraisemblablement pas comparables à des mesures similaires présentées par d’autres sociétés. Les mesures financières déterminées ne doivent pas être considérées séparément ni comme substitut aux mesures de performance préparées en vertu des IFRS. Voir la section 14 du rapport de gestion du premier trimestre de 2022, qui est incorporée par renvoi dans le présent communiqué de presse, pour en savoir plus sur les mesures financières déterminées utilisées par Parkland.

Mesures financières non conformes aux PCGR 

Le bénéfice rajusté est une mesure financière non conforme aux PCGR et le bénéfice rajusté par action est un ratio financier non conforme aux PCGR; ils figurent dans le présent communiqué de presse pour permettre à la direction, aux investisseurs et aux analystes d’analyser la performance opérationnelle de base des activités commerciales de Parkland de façon consolidée. Ces mesures financières et ratios non conformes aux PCGR n’ont aucune définition normalisée et ne seront vraisemblablement pas comparables à des mesures similaires présentées par d’autres sociétés. Les mesures et ratios financiers non conformes aux normes GAAP ne doivent pas être considérés isolément ou utilisés en remplacement des mesures de performance préparées conformément aux normes IFRS. À moins d’indication contraire, ces mesures non conformes aux PCGR sont calculées et présentées de façon uniforme d’une période à l’autre. Voir la section 14 du rapport de gestion du premier trimestre de 2022, qui est incorporée par renvoi dans le présent communiqué de presse, pour en savoir plus sur les mesures et ratios financiers non conformes aux PCGR de Parkland. Se reporter au tableau ci-dessous pour le rapprochement du bénéfice (perte) rajusté et du bénéfice net (perte) et le calcul du bénéfice (perte) rajusté par action pour les trimestres se terminant le 31 mars 2022 et le 31 mars 2021.

 

Trimestre terminé le 31 mars

(en millions de dollars, sauf indication contraire)

2022

2021

Bénéfice net (perte) attribuable à Parkland

55

29

Ajouter : Bénéfice net (perte) attribuable à la participation ne donnant pas le contrôle

13

7

Bénéfice net (perte)

68

36

Ajouter :

 

 

Coûts d’acquisition, d’intégration et autres

13

5

Perte sur modification de la dette à long terme

24

(Profit) perte de change latent

6

4

(Profit) perte latent sur la gestion des risques et autres

11

5

Autres (profits) et pertes(1)

72

45

Autres éléments d’ajustement(2)

6

(1)

Normalisations fiscales(3)

(26)

(18)

Bénéfices rajustés (pertes), y compris la participation ne donnant pas le contrôle

150

100

Déduire : Bénéfices rajustés (perte) attribuables à la participation ne donnant pas le contrôle

14

8

Bénéfices rajustés (pertes)

136

92

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires (en millions d’actions)(4)

155

150

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires (en millions d’actions)(4)

156

152

Bénéfice rajusté (perte) par action ($ par action)

 

 

de base

0.88

0.61

dilué

0.87

0.61

(1) Les autres (profits) et pertes pour le trimestre clos le 31 mars 2022 comprennent ce qui suit : i) perte de 4 M$ hors trésorerie (profit de 8 M$ hors trésorerie en 2021) attribuable à la variation de la valeur de rachat de l’option de vente de Sol; ii) perte de 86 M$ hors trésorerie (perte de 59 M$ hors trésorerie en 2021) attribuable à la variation de la juste valeur des options de remboursement anticipé; et iii) profit de 18 M$ (profit de 6 M$ en 2021) des autres éléments. Se reporter à la note 12 afférente aux états financiers consolidés du premier trimestre de 2022.
(2) Les autres éléments d’ajustement du trimestre clos le 31 mars 2022 rendent compte de la quote-part de la perte de valeur et de l’impôt sur le résultat de la coentreprise Isla de 4 M$ (néant en 2021).
(3) L’ajustement au titre de la normalisation fiscale a été appliqué au résultat net en ajustant les éléments qui étaient considérés comme des différences temporaires, notamment les profits et les pertes sur les cessions d’actifs, les coûts d’acquisition, d’intégration et autres, les profits et les pertes de change latents, les profits et les pertes sur la gestion des risques et autres, les variations de la juste valeur des options de rachat, les changements d’estimations des provisions environnementales et les modifications de la dette. L’incidence fiscale a été estimée à l’aide des taux d’impôt effectifs applicables aux juridictions dans lesquelles les éléments concernés se produisent.
(4) Le nombre moyen pondéré d’actions ordinaires est calculé conformément à la méthode comptable de Parkland décrite dans la note 2 afférente aux états financiers consolidés annuels.

Le flux de trésorerie distribuable sur les douze derniers mois est une mesure financière non conforme aux PCGR et le flux de trésorerie distribuable par action sur les douze derniers mois est un ratio non conforme aux PCGR. Le flux de trésorerie distribuable sur les douze derniers mois est une mesure des flux de trésorerie qui tient compte du caractère saisonnier des activités de Parkland et qui est obtenue en excluant l’incidence des éléments qui ne sont pas considérés comme étant représentatifs de la capacité de Parkland de générer des flux de trésorerie. Parmi ces éléments, on compte : i) les coûts d’acquisition, d’intégration et autres; ii) les dépenses d’investissement de maintien relatives aux travaux de révision, et; iii) les intérêts sur les contrats de location et la dette à long terme, et les paiements de capital des contrats de location attribuables à la participation ne donnant pas le contrôle. Le flux de trésorerie distribuable n’a aucune définition normalisée en vertu des IFRS et ne sera vraisemblablement pas comparable à des mesures similaires présentées par d’autres sociétés. Parkland a recours à cette mesure financière non conforme aux PCGR pour surveiller les flux de trésorerie normalisés de l’entreprise sans tenir compte des fluctuations du fonds de roulement de Parkland et des dépenses engagées aux fins des activités d’acquisition, d’intégration et autres, qui peuvent varier considérablement d’un trimestre à l’autre.

 

Trois mois terminés le

 

 

Période de douze mois terminée le 31 mars 2022

 

(en millions de dollars, sauf indication contraire)

30 juin

2021

30 septembre 2021

31 décembre 2021

31 mars

2022

Entrées (sorties) de trésorerie liées aux activités d’exploitation(1)

322

200

118

(48)

592

Déduction : BAIIA rajusté attribuable à la participation ne donnant pas le contrôle, déduction faite de l’impôt

(21)

(26)

(22)

(26)

(95)

 

301

174

96

(74)

497

Reprise : Variation des autres passifs et des autres actifs(2)

(9)

4

8

(2)

1

Reprise : Variation nette des éléments hors trésorerie du fonds de roulement(2)

22

119

148

436

725

Ajout : Dépenses d’investissement de maintien attribuables à Parkland

(45)

(40)

(112)

(29)

(226)

Déduction : Dépenses d’investissement de maintien relatives aux travaux de révision

3

8

11

Ajout : Produits des cessions d’actifs

1

4

4

1

10

Reprise : Coûts d’acquisition, d’intégration et autres

11

12

24

13

60

Ajout : Intérêts sur les contrats de location et la dette à long terme

(54)

(56)

(59)

(64)

(233)

Déduction : Intérêts sur les contrats de location et la dette à long terme attribuables à la participation ne donnant pas le contrôle

1

1

1

1

4

Ajout : Paiements de capital des contrats de location

(33)

(36)

(38)

(37)

(144)

Déduction : Paiements de capital des contrats de location attribuables à la participation ne donnant pas le contrôle

4

5

5

5

19

Flux de trésorerie distribuables

199

190

85

250

724

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires (en millions d’actions)

 

 

 

 

153

Flux de trésorerie distribuables par action

4,73

(1) Mesure financière supplémentaire. Voir la section « Mesures financières déterminées » du présent communiqué de presse.
(2) Aux fins de comparaison, l’information du trimestre clos le 30 septembre 2021 a été retraitée pour refléter des changements à la présentation de certains crédits et quotas d’émission détenus à des fins de transactions auparavant présentés à titre de « gestion des risques et autres » et qui sont désormais pris en compte dans les « stocks ».

Trois mois terminés le

 

Période de douze mois terminée le 31 mars 2021

(en millions de dollars, sauf indication contraire)

30 juin

2020

30 septembre 2020

31 décembre 2020

31 mars

2021

Entrées (sorties) de trésorerie liées aux activités d’exploitation(1)(2)

629

253

(40)

264

1 106

Déduction : BAIIA rajusté attribuable à la participation ne donnant pas le contrôle, déduction faite de l’impôt

(15)

(24)

(20)

(23)

(82)

 

614

229

(60)

241

1 024

Reprise : Variation des autres passifs, des autres actifs et d’autres instruments

(3)

27

12

(14)

22

Reprise : Variation nette des éléments hors trésorerie du fonds de roulement

(425)

89

288

53

5

Ajout : Dépenses d’investissement de maintien attribuables à Parkland

(50)

(18)

(39)

(20)

(127)

Déduction : Dépenses d’investissement de maintien relatives aux travaux de révision

16

1

2

19

Ajout : Produits des cessions d’actifs

5

2

6

5

18

Reprise : Coûts d’acquisition, d’intégration et autres

8

9

14

5

36

Ajout : Intérêts sur les contrats de location et la dette à long terme

(59)

(59)

(56)

(54)

(228)

Déduction : Intérêts sur les contrats de location et la dette à long terme attribuables à la participation ne donnant pas le contrôle(3)

1

1

1

3

Ajout : Paiements de capital des contrats de location

(35)

(40)

(35)

(35)

(145)

Déduction : Paiements de capital des contrats de location attribuables à la participation ne donnant pas le contrôle

5

6

4

4

19

Flux de trésorerie distribuables(4)

76

247

137

186

646

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires (en millions d’actions)

 

 

 

 

149

Flux de trésorerie distribuables par action

 

 

 

 

4,34

(1) Aux fins de comparaison, les informations des périodes précédentes ont été retraitées en raison d’un changement de présentation des flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation et de financement. Les intérêts payés sur la dette à long terme et les contrats de location, qui étaient auparavant inclus au poste « Entrées (sorties) de trésorerie liées aux activités d’exploitation », sont désormais inclus dans les « Entrées (sorties) de trésorerie liées aux activités de financement », ce qui reflète une présentation plus appropriée des paiements des charges financières.
(2) Mesure financière supplémentaire. Voir la section « Mesures financières déterminées » du présent communiqué de presse.
(3) À compter du 30 septembre 2020, les intérêts sur les contrats de location et la dette à long terme attribuable à la participation ne donnant pas le contrôle sont exclus des flux de trésorerie distribuables.
(4) Avant le 31 mars 2021, les flux de trésorerie distribuables et le ratio dividendes/bénéfice étaient respectivement appelés « flux de trésorerie distribuables ajustés » et « ratio dividendes/bénéfice ajusté ». Les mesures précédentes ont été regroupées en une seule mesure principale représentant la capacité de Parkland à générer des flux de trésorerie.

La croissance des ventes des dépanneurs comparables de la société et des ventes de produits alimentaires correspond à la croissance des ventes d’une période à l’autre de dépanneurs dans des établissements identiques de la société. Les effets de l’ouverture et de la fermeture de dépanneurs, des fermetures temporaires (y compris les fermetures pour les conversions Marché Express ∕ On the Run), des agrandissements et des rénovations ainsi que des changements de modèles de service alimentaire au cours de la période ne sont pas pris en compte afin d’obtenir une mesure comparative sur les magasins comparables. La croissance des ventes des magasins comparables, qui est un indicateur couramment utilisé dans le secteur de la vente au détail, fournit des renseignements importants permettant aux investisseurs d’évaluer la solidité des marques et du réseau de détail de Parkland, facteur qui, en dernier ressort, a une incidence sur la performance financière. Les mesures financières des dépanneurs comparables de la société et des produits alimentaires n’ont aucune définition normalisée en vertu des IFRS et ne seront vraisemblablement pas comparables à des mesures similaires présentées par d’autres sociétés. Se reporter au tableau ci-après pour consulter un rapprochement des produits des activités ordinaires des dépanneurs du secteur Canada et des ventes des dépanneurs comparables et des ventes de produits alimentaires et du calcul de la croissance des ventes des dépanneurs comparables et des ventes de produits alimentaires.

 

Trimestre terminé le 31 mars

 

(en millions de dollars)

2022

2021

%(1)

2021

2020

%(1)

Produits des activités des dépanneurs comparables et du secteur de l’alimentation

100

92

 

92

89

 

Ajouter :

 

 

 

 

 

 

Valeur au point de vente (« VPDV ») des biens et services vendus aux dépanneurs de la société et dans le secteur de l’alimentation exploités par des détaillants et franchisés(2)

130

129

 

130

121

 

Déduire :

 

 

 

 

 

 

Revenus de location et de redevances des détaillants, franchisés et autres(3)

(25)

(24)

 

(24)

(24)

 

Ajustements aux produits des activités ordinaires des dépanneurs comparables(4)(5) (compte non tenu des cigarettes)

(25)

(7)

 

(5)

(3)

 

Ventes des dépanneurs comparables et ventes de produits alimentaires

180

190

(5.5)%

193

183

5.5%

Déduire :

 

 

 

 

 

 

Ajustements aux produits des activités ordinaires des dépanneurs comparables(4)(5) (compte tenu des cigarettes)

(91)

(103)

 

(104)

(102)

 

Ventes des dépanneurs comparables et ventes de produits alimentaires (compte non tenu des cigarettes)

89

87

1.7%

89

81

10.2%

(1) Les pourcentages sont calculés et arrondis sur la base de montants réels.
(2) La valeur au point de vente utilisée pour calculer la croissance des ventes des dépanneurs comparables de la société et des ventes de produits alimentaires n’est pas une mesure financière de Parkland et n’est pas prise en compte dans ses états financiers consolidés.
(3) Comprends le revenu de location tiré des détaillants sous forme d’un pourcentage du loyer sur les ventes des dépanneurs comparables et les ventes de produits alimentaires, les redevances et les redevances de franchisage, et exclut les produits des activités ordinaires des guichets automatiques et des frais de licence du réseau de points de vente et autres.
(4) Cet ajustement ne rend pas compte des effets d’acquisitions, de l’ouverture et de la fermeture de dépanneurs, des fermetures temporaires (y compris les fermetures pour les conversions Marché Express ∕ On the Run), des agrandissements et des rénovations de dépanneurs ainsi que des changements de modèles de service alimentaire des magasins afin d’obtenir une mesure comparative sur les magasins comparables.
(5) Exclut les ventes des entreprises acquises en 2022, car elles n’auront une incidence sur la mesure qu’une année complète après les acquisitions en 2023, puisque les ventes (ou le volume) générées en 2022 établissent la base de référence pour ces mesures.

Mesures financières supplémentaires

Parkland a recours à un certain nombre de mesures financières supplémentaires, notamment les dividendes par action, les dividendes sur les douze derniers mois et les entrées (sorties) de trésorerie liées aux activités d’exploitation sur les douze derniers mois, et ce, afin d’évaluer l’efficacité des objectifs stratégiques et de fixer des cibles de rémunération variable pour les employés. Ces mesures peuvent s’avérer non comparables à des mesures similaires présentées par d’autres émetteurs, car ces derniers peuvent les calculer différemment. Voir la section 14 du rapport de gestion du premier trimestre de 2022, qui est incorporée par renvoi dans le présent communiqué de presse, pour en savoir plus sur les mesures financières supplémentaires utilisées par Parkland.

Total des mesures sectorielles

Le BAIIA rajusté est une mesure du résultat sectoriel total utilisée par le principal décideur pour prendre des décisions concernant l’attribution des ressources aux secteurs opérationnels et pour évaluer leur performance. Le BAIIA rajusté pour les secteurs Canada et Raffinage et le BAIIA rajusté total pour les carburants renouvelables (soit la somme des sous-secteurs renouvelables des secteurs Canada et Raffinage) représentent également le total des mesures sectorielles. Conformément aux IFRS, les ajustements et les éliminations effectués dans la préparation des états financiers de l’entité ainsi que les attributions relatives aux produits, aux charges, aux profits, et aux pertes sont inclus dans l’établissement du résultat net sectoriel présenté seulement si le principal décideur opérationnel en tient compte dans son évaluation du résultat net du secteur opérationnel concerné. C’est pourquoi il est peu probable que le BAIIA rajusté de Parkland soit comparable aux mesures similaires présentées par d’autres émetteurs, qui peuvent les calculer de façon différente. Parkland estime que le BAIIA rajusté est la principale mesure de la performance opérationnelle de base sous-jacente des secteurs opérationnels. La direction a recours au BAIIA rajusté afin d’établir des objectifs pour Parkland (notamment les prévisions annuelles et les cibles de rémunération variable). Cette mesure permet de déterminer la capacité de Parkland à assurer le service de sa dette, à financer ses dépenses d’investissement et à verser des dividendes aux actionnaires. Voir la section 14 du rapport de gestion du premier trimestre de 2022, qui est incorporée par renvoi dans le présent communiqué de presse, pour en savoir plus sur le total des mesures sectorielles utilisées par Parkland. Se reporter au tableau ci-dessous pour un rapprochement du BAIIA rajusté et du résultat net (perte) pour les périodes de trois mois se terminant le 31 mars 2022 et le 31 mars 2021.

Rapports sectoriels

Canada

Raffinage

 

International

É.-U.

Interne

Éliminations intersectorielles(3)

 

Consolidé

Sous-secteurs

Renouvelables

Classiques

Total

Renouvelables

Classiques

Total

Total des sous-secteurs renouvelables

Total des sous-secteurs classiques(4)

 

 

 

 

Pour le trimestre terminé le 31 mars

2022

2021

2022

2021

2022

2021

2022

2021

2022

2021

2022

2021

2022

2021

2022

2021

2022

2021

2022

2021

2022

2021

2022

2021

2022

2021

Volume de carburant et de produits pétroliers (en millions de litres)(1)

120

80

3 300

3 044

3 420

3 124

979

804

979

804

120

80

4 279

3 848

1 524

1 229

1 860

1 086

(811)

(720)

6 972

5 523

Ventes et produits d’exploitation

121

66

3 731

2 332

3 852

2 398

73

56

1 003

554

1 076

610

194

122

4 734

2 886

1 722

1 004

2 018

892

(878)

(557)

7 790

4 347

Éliminations sous-sectorielles(2)

 

 

 

 

(121)

(66)

 

 

 

 

(63)

(55)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(184)

(121)

Ventes et produits d’exploitation – après éliminations

 

109

 

62

 

3 354

 

2 031

3 731

2 332

 

54

 

24

 

798

 

436

1 013

555

 

163

 

86

 

4 152

 

2 467

1 722

1 004

2 018

892

(878)

(557)

7 606

4 226

Coût des achats

3 463

2 093

852

460

1 470

835

1 840

813

(878)

(557)

6 747

3 644

Éliminations sous-sectorielles(2)

(121)

(66)

(63)

(55)

 

 

 

 

 

 

 

 

(184)

(121)

Coût des achats – après éliminations

 

 

 

 

3 342

2 027

 

 

 

 

789

405

 

 

 

 

1 470

835

1 840

813

(878)

(557)

6 563

3 523

Marge brute rajustée liée au carburant et aux produits pétroliers, avant :

 

12

 

4

 

317

 

253

 

329

 

257

 

19

 

32

 

203

 

117

 

222

 

149

 

31

 

36

 

520

 

370

 

229

 

147

 

129

 

48

 

 

 

 

 

909

 

601

Profit (perte) réalisé sur la gestion des risques et autres

(3)

1

(4)

(3)

(3)

(70)

(5)

(70)

(5)

(3)

1

(70)

(9)

(92)

(32)

(18)

(5)

(183)

(45)

Profit (perte) de change réalisé

1

(1)

1

(1)

2

3

2

3

1

2

2

2

3

3

4

8

9

Autres éléments d’ajustement de la marge brute rajustée

(2)

(2)

Marge brute rajustée liée au carburant et aux produits pétroliers

10

5

317

248

327

253

19

32

135

115

154

147

29

37

452

363

139

118

111

43

3

2

734

563

Marge brute rajustée liée aux produits alimentaires, commodités et autres

60

48

60

48

2

1

2

1

62

49

23

22

49

31

134

102

Total de la marge brute rajustée

10

5

377

296

387

301

19

32

137

116

156

148

29

37

514

412

162

140

160

74

3

2

868

665

Coûts d’exploitation

1

1

149

119

150

120

2

2

61

46

63

48

3

3

210

165

40

34

84

42

337

244

Frais de marketing, frais généraux et dépenses administratives

1

1

46

31

47

32

4

3

4

3

1

1

50

34

23

19

29

13

25

20

128

87

Part de (revenu) perte des entreprises associées et des coentreprises

(5)

(2)

(5)

(2)

Autres éléments d’ajustement du BAIIA rajusté

(1)

(1)

(1)

(5)

(1)

(6)

(1)

BAIIA rajusté, y compris la participation ne donnant pas le contrôle

8

3

183

146

191

149

17

30

72

67

89

97

25

33

255

213

109

90

47

19

(22)

(18)

414

337

Attribuable à la participation ne donnant pas le contrôle

27

23

27

23

BAIIA rajusté attribuable à Parkland (« BAIIA rajusté »)

 

8

 

3

 

183

 

146

 

191

 

149

 

17

 

30

 

72

 

67

 

89

 

97

 

25

 

33

 

255

 

213

 

82

 

67

 

47

 

19

 

(22)

 

(18)

 

 

 

387

 

314

Ajouter : BAIIA rajusté attribuable aux PSC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

27

23

Déduire :

 

 

Coûts d’acquisition, d’intégration et autres

13

5

Dotation aux amortissements

155

154

Charges financières

70

83

(Profit) perte de change latent

6

4

(Profit) perte latent sur la gestion des risques et autres

11

5

Autres (profits) et pertes

72

45

Autres éléments d’ajustement(2)

6

(1)

Charge (produit) d’impôt

13

6

Bénéfice net (perte)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

68

36

Déduire : Bénéfice net (perte) attribuable à la participation ne donnant pas le contrôle

13

7

Bénéfice net (perte) attribuable à Parkland

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

55

29

(1)  Le volume de carburant et de produits pétroliers liées aux activités renouvelables ne comprend que les volumes commerciaux de carburant et n’inclut pas les volumes de matières premières à faible intensité de carbone utilisées aux fins de cotraitement et de mélange.
(2)  Représente l’élimination des transactions entre les sous-secteurs renouvelables et classiques des secteurs Canada et Raffinage.
(3)  Comprend les ventes intersectorielles et les coûts des achats. Se reporter à la note 13 afférente aux états financiers consolidés résumés intermédiaires.
(4)  Le total du sous-secteur classique n’est pas une mesure financière utilisée par Parkland pour évaluer la performance et n’est pas une mesure du total sectoriel en vertu du règlement national 52-112 (National Instrument 52-112 Non-GAAP and Other Financial Measures Disclosure). Il n’est inclus dans le tableau ci-dessus qu’à des fins de rapprochement.

RETOUR À LA LISTE DES COMMUNIQUÉS DE PRESSE
Parkland
Renseignements
Généraux
1-877-906-6644
Renseignements
aux Médias
1-403-355-3484
Ligne
d'urgence 24/7
1-888-996-1122