Close
  • PKI
  • TMX
Coordonnées Rechercher
Renseignements aux Médias 1-403-567-2573

Parkland accélère les opérations de traitement à la raffinerie de Burnaby

Calgary (Alberta), le 14 décembre 2021 (CNW). – Corporation Parkland (« Parkland », « nous », l’« entreprise » ou « notre ») (TSX : PKI) a annoncé aujourd’hui que, à la suite du redémarrage du pipeline Trans Mountain (le « pipeline ») le 5 décembre 2021, elle accélère ses opérations de traitement à la raffinerie de Burnaby (la « raffinerie »). Le pipeline est la principale source d’alimentation de la raffinerie en pétrole brut.

« Nous avons tenu la raffinerie prête et nous accélérons les opérations de traitement, maintenant que nous obtenons du pipeline une charge d’alimentation suffisante et constante de pétrole brut de qualité », déclare Ryan Krogmeier, vice-président principal, Approvisionnement, commerce et raffinage. « Je suis fier de l’équipe Parkland. Tout au long de la pause dans les opérations de traitement, nous avons joué un rôle très important pour ce qui est de l’acheminement de carburants essentiels à nos terminaux de la Colombie-Britannique, où ils ont été stockés, puis distribués à nos clients en passant par les basses-terres continentales et l’île de Vancouver. »

« Nous sommes reconnaissants à Parkland et à l’équipe de la raffinerie de Burnaby d’avoir veillé au cours des dernières semaines à ce que les Britanno-Colombiens des basses-terres continentales et de l’île de Vancouver continuent de bénéficier d’un accès fiable aux carburants dont ils ont besoin », déclare l’honorable Bruce Ralston, ministre de l’Énergie, des Mines et de l’Innovation à faible émission de carbone. « En période de crise, nous nous rappelons la valeur du partenariat liant nos communautés et les entreprises essentielles qui les soutiennent. »

État des opérations de la raffinerie et prévisions

La fermeture du pipeline Trans Mountain, le 14 novembre 2021, a entraîné une pénurie des charges d’alimentation en pétrole brut à la raffinerie de Burnaby. Par conséquent, les opérations de traitement ont été considérablement réduites à partir du 15 novembre 2021, puis interrompues entre le 22 novembre 2021 et le 10 décembre 2021. Elles ont commencé à accélérer à partir du 11 décembre 2021.

En dépit de la fermeture du pipeline et à l’orée d’une accélération réussie et en hausse constante de nos opérations de traitement, nous prévoyons maintenant que le BAIIA rajusté 2021 (attribuable à Parkland) sera proche du point médian de nos prévisions de 1,25 milliard de dollars.

Parkland demeure confiante quant à ses prévisions pour 2022 et réaffirme son BAIIA rajusté (attribuable à Parkland) déjà annoncé de 1,45 milliard de dollars, plus ou moins 5 %. Il s’agit d’une augmentation d’environ 16 % par rapport aux prévisions pour 2021 et d’environ 50 % par rapport à 2020.

À propos de Corporation Parkland

Important exploitant de dépanneurs et grand marchand et fournisseur indépendant de carburant et de produits pétroliers, Parkland sert sa clientèle à l’échelle du Canada, des États-Unis, des Amériques et de la région des Caraïbes par l’intermédiaire de trois segments d’affaires : la vente au détail, la vente commerciale et la vente de gros. Parkland optimise son approvisionnement en carburant dans ces trois segments d’affaires en mettant à profit son réseau de plus en plus important de fournisseurs et d’infrastructures d’entreposage. L’offre de Parkland dans les collectivités où elle est présente comprend des stations-service et des dépanneurs locaux de confiance.

Parkland crée de la valeur pour ses actionnaires en maintenant le cap sur sa stratégie éprouvée de croissance interne, d’exploitation de son avantage à l’approvisionnement, d’acquisition prudente et d’intégration fructueuse. Cette stratégie repose sur nos gens ainsi que sur nos valeurs de sécurité, d’intégrité, d’action sociale et de respect, adoptées et promues à l’échelle de l’entreprise.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés du présent communiqué constituent de l’information et des énoncés prospectifs (collectivement, des « énoncés prospectifs »). On reconnaît ces énoncés prospectifs à l’emploi d’expressions telles que « s’attend à », « pourra », « pourrait », « croit », « continuera de », « cherche à » ainsi que de termes analogues. De façon plus précise, le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l’égard des prévisions relatives au BAIIA ajusté de 2021 et de 2022.

Ces énoncés sont associés à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d’autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent substantiellement de ceux qui y sont prévus. Aucune garantie ne peut être donnée quant à l’exactitude de ces attentes, et on ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs du présent communiqué. Ces énoncés prospectifs ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Parkland ne s’engage aucunement à diffuser publiquement des mises à jour ou des révisions de quelque énoncé prospectif que ce soit, sauf dans la mesure où les lois sur les valeurs mobilières l’y contraignent. Les résultats réels peuvent différer substantiellement de ceux prévus dans ces énoncés prospectifs en raison de nombreux risques, hypothèses et incertitudes, notamment, mais sans s’y limiter : la conjoncture générale de l’économie, du marché et des affaires, y compris la durée et l’impact de la pandémie de COVID-19; la capacité de Parkland à réaliser ses stratégies commerciales, y compris, sans s’y limiter, la capacité de Parkland de trouver des entreprises rentables à acquérir et à bien les intégrer, de mener à bien des projets de croissance interne et de financer de telles acquisitions et de tels projets selon des modalités raisonnables; la capacité de Parkland de réduire les gaz à effet de serre (GES) générés par ses activités de raffinage et de commercialisation; la capacité de Parkland de faire croître son avantage en matière d’approvisionnement en mettant à profit sa taille et son infrastructure; la capacité de l’industrie; les mesures concurrentielles prises par d’autres sociétés; les marges de raffinage et de commercialisation; la capacité des fournisseurs à satisfaire aux engagements; les mesures prises par des autorités publiques ou des organismes de réglementation, y compris des hausses de taxes ou une restriction des accès à certains marchés; des changements et des développements dans la réglementation environnementale et autres réglementations; d’autres facteurs dont bon nombre échappent à la volonté de Parkland. Consultez également les descriptions des risques et incertitudes qui figurent dans les sections « Énoncés prospectifs » et « Facteurs de risque » de la notice annuelle de Parkland datée du 5 mars 2021, ainsi que dans les sections « Énoncés prospectifs » et « Facteurs de risque » du rapport de gestion du troisième trimestre de 2021, daté du 2 novembre 2021, et du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2020, daté du 4 mars 2021. Ces documents sont déposés dans SEDAR et accessibles sur le site Web de Parkland, au www.parkland.ca. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont émis expressément sous réserve de cette mise en garde.

Pour en savoir plus :

Renseignements aux investisseurs et aux médias – Renseignements aux investisseurs : Valerie Roberts, directrice, Relations avec les investisseurs, 403 956-9282, Valerie.Roberts@parkland.ca; renseignements aux médias : Simon Scott, directeur, Communications d’entreprise, 403 956-9272, Simon.Scott@parkland.ca

RETOUR À LA LISTE DES COMMUNIQUÉS DE PRESSE
Parkland
Renseignements
Généraux
1-877-906-6644
Renseignements
aux Médias
1-403-355-3484
Ligne
d'urgence 24/7
1-888-996-1122