Close
  • PKI
  • TMX
Coordonnées Rechercher
Renseignements aux Médias 1-403-567-2573

Parkland enregistre de solides résultats financiers et opérationnels au deuxième trimestre, avec un BAIIA rajusté de 322 M$

Calgary (Alberta), le 5 août 2021 (GLOBE NEWSWIRE) – Corporation Parkland (« Parkland », « nous », « notre » ou « l’entreprise ») (TSX : PKI) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers et opérationnels pour le trimestre ayant pris fin le 30 juin 2021 (« deuxième trimestre de 2021 »), a revu à la hausse ses prévisions concernant le BAIIA rajusté pour l’ensemble de l’exercice 2021 à 1,25 G$, plus ou moins 5 %, et a revu à la baisse ses prévisions de dépenses en capital pour 2021 de 50 M$, soit entre 350 et 500 M$. Voici quelques faits saillants[1]:

  • Le BAIIA rajusté attribuable à Parkland (« BAIIA rajusté ») s’est chiffré à 322 M$, en hausse de 69 % par rapport à l’année précédente, grâce à d’excellents résultats liés au marketing et à la croissance interne, à des taux d’utilisation élevés à la raffinerie de Burnaby, aux acquisitions et à la reprise des volumes.
  • Les bénéfices rajustés attribuables à Parkland (« bénéfices rajustés ») se sont élevés à 96 M$, soit 0,64 $ par action, de base, une hausse de 106 M$ par rapport à l’année précédente. Le bénéfice net attribuable à Parkland s’est élevé à 57 M$, soit 0,38 $ par action, de base. Cet écart entre les bénéfices rajustés et la perte nette attribuable à Parkland s’explique principalement par une dépense sans mouvement de fonds liée à l’évaluation de l’option de vente de Sol et à des coûts ponctuels associés au rachat anticipé de billets de premier rang. Se reporter à la rubrique 14 du rapport de gestion du deuxième trimestre de 2021 pour consulter le rapprochement entre les bénéfices rajustés et le bénéfice net (perte).
  • Les liquidités générées par les activités d’exploitation s’élèvent à 322 M$, comparativement à 629 M$ l’année précédente. Le trimestre comparable en 2020 comprenait un apport de fonds de roulement de 425 M$ en raison de l’incidence de la COVID-19, y compris les prolongations de paiement de certains droits et taxesde l’État, ainsi que la baisse de la demande et des prix.
  • Le ratio du total de la dette à long terme au BAIIA aux fins de la facilité de crédit était de 3,0 fois au 30 juin 2021.
  • L’entreprise a réalisé un placement privé de billets de premier rang à 4,50 % d’une valeur de 800 M$ US arrivant à échéance en 2029, dont le produit a servi à racheter les billets arrivant à échéance en 2025 et 2026.
  • L’entreprise a réalisé un placement privé de billets non garantis de premier rang à 3,875 % d’une valeur de 600 M$ arrivant à échéance en 2026, notre taux d’intérêt le plus bas à ce jour, dont le produit a servi à rembourser certains montants impayés aux termes de ses facilités de crédit renouvelables existantes.
  • Nous sommes en bonne voie d’atteindre notre objectif de cotraitement de 100 millions de litres de charges d’alimentation issues de la biomasse en 2021 à la raffinerie de Burnaby, ce qui équivaudrait à retirer plus de 80 000 véhicules de promenade de la circulation.
  • Les prévisions concernant le BAIIA rajusté pour 2021 ont été revues à la hausse de 50 M$, atteignant ainsi 1,25 G$, plus ou moins 5 %, tandis que le total des dépenses en capital pour 2021 a été revu à la baisse de 50 M$, soit entre 350 et 500 M$.

(1) Le BAIIA rajusté, les bénéfices rajustés et le ratio du total de la dette à long terme au BAIIA aux fins de la facilité de crédit sont des mesures financières non conformes aux PCGR et peuvent ne pas être comparables à des mesures semblables utilisées par d’autres émetteurs. Se reporter à la rubrique 14 du rapport de gestion.

« Je suis fier de l’équipe de Parkland, qui a une fois de plus fourni d’excellents résultats financiers et opérationnels, a déclaré Bob Espey, président et chef de la direction. Nous continuons de miser sur notre stratégie éprouvée qui s’appuie sur l’uniformité de l’exécution opérationnelle, la croissance interne, la discipline financière et des acquisitions rentables. Parallèlement, l’annonce du déploiement du plus grand réseau de recharge ultrarapide pour véhicules électriques en Colombie-Britannique s’inscrit naturellement dans le cadre de nos activités de transition énergétique. »

« La solidité de nos activités de base, la poursuite de la reprise économique et l’apport de nos acquisitions nous portent à augmenter nos prévisions concernant le BAIIA rajusté pour l’exercice complet, a ajouté M. Espey. Chaque secteur de nos activités offre un grand nombre de possibilités de croissance, lesquelles soutiennent notre objectif d’atteindre un BAIIA rajusté de 2 G$ d’ici la fin de 2025. Enthousiastes face à l’avenir, nous gardons le cap sur le maintien de notre solidité financière et la réalisation d’une croissance durable à long terme des flux de trésorerie distribuables par action. »

Faits saillants par secteur au deuxième trimestre de 2021

  • Notre secteur Canada a généré un BAIIA rajusté de 101 M$, une hausse de 9 % par rapport au deuxième trimestre de 2020. Ce résultat est attribuable aux solides marges par unité de carburant, à la reprise des volumes et à la croissance de la marge brute des produits autres que le carburant. La croissance des ventes des dépanneurs comparables de l’entreprise a été de 8,6 %, si l’on exclut les résultats des cigarettes, grâce à la croissance des ventes dans les catégories à forte marge, notamment les boissons, les lavages d’auto et les restaurants Triple O’s. La croissance des ventes des dépanneurs comparables de l’entreprise a été de (3,2) %, si l’on inclut les résultats des cigarettes, compte tenu de la fermeture temporaire de canaux de vente concurrents au deuxième trimestre de 2020 en raison de la COVID-19.
  • Notre secteur International a généré un BAIIA rajusté de 66 M$, une hausse de 22 % par rapport au deuxième trimestre de 2020. Ces résultats s’expliquent par la solidité de nos activités de base et de nos marges unitaires, à la robustesse des volumes de vente en gros et aux bénéfices continus des mesures récurrentes de contrôle des coûts.
  • Notre secteur États-Unis a généré un BAIIA rajusté de 31 M$, une hausse de 15 % par rapport au deuxième trimestre de 2020. Nous avons profité des acquisitions et de la croissance interne, ainsi que de la reprise des volumes, nous avons atteint un excellent rendement opérationnel et avons navigué avec succès dans un contexte inflationniste.
  • Notre segment Approvisionnement a généré un BAIIA rajusté de 154 M$, une hausse de 340 % par rapport au deuxième trimestre de 2020, qui comprenait l’arrêt programmé de la raffinerie de Burnaby. Nous avons assuré une exploitation sécuritaire, maintenu des volumes de cotraitement records, livré une utilisation composée de la raffinerie de 97 % (65 % au deuxième trimestre de 2020) et enregistré d’excellents résultats dans nos activités de logistique intégrée.
  • Les dépenses liées au BAIIA rajusté s’élevaient à 30 M$, ce qui représente une hausse de 12 M$ par rapport au deuxième trimestre de 2020, reflétant les coûts variables associés à la reprise des volumes et la réduction du bénéfice lié aux programmes d’aide salariale dans le contexte de la COVID-19.

Un bilan de notre stratégie rigoureuse d’acquisitions rentables

Entre novembre 2020 et le 5 août 2021, après une pause délibérée dans les premiers mois de la COVID-19, nous avons annoncé des acquisitions totalisant près de 800 M$. Dans l’ensemble, ces transactions devraient avoir un effet relutif immédiat sur les flux de trésorerie distribuables par action et un effet relutif d’environ 8 % après les synergies.

Voici les faits saillants du deuxième trimestre de 2021 :

  • Nous avons acquis Conrad & Bischoff Inc. et ses sociétés affiliées, ce qui nous permet d’ajouter un réseau de vente au détail de haute qualité à notre portefeuille américain, de renforcer notre avantage à l’approvisionnement et de mettre en place un quatrième centre d’opérations régionales aux États-Unis dans le Nord-Ouest Pacifique. L’acquisition s’est conclue le 7 avril.
  • Nous avons annoncé trois transactions dans notre secteur International effectuées par l’intermédiaire de notre participation de 75 % dans Sol Investments SEZC (« Sol »). Ces transactions consolident notre réseau et augmentent nos possibilités de croissance. Nous avons acquis une entreprise d’aviation ayant des activités à Porto Rico et son infrastructure, ce qui bonifie notre portefeuille de l’aviation régionale (conclue le 14 juin). Grâce à l’apport de nos actifs sur terre en République dominicaine (« RD ») et à un investissement consécutif, la deuxième transaction prévoit que Sol devienne un partenaire indirect à 50 % dans l’entreprise Isla Dominicana de Petroleo Corp, créant ainsi le plus vaste réseau de vente au détail en RD (conclue le 1er juillet). La troisième transaction nous positionne en tant que premier distributeur de carburant à Saint-Martin (conclue le 17 juillet). 

À la fin du deuxième trimestre de 2021, nous avons poursuivi notre stratégie d’acquisition. Voici les détails :

  • Le 6 juillet 2021, nous avons annoncé l’acquisition de l’entreprise Pétroles Crevier inc. située à Montréal. Cette transaction, qui devrait être conclue au premier trimestre de 2022, permettra d’étendre notre réseau de vente au détail au Québec et d’accroître notre présence sur des marchés clés.
  • Le 27 juillet 2021, nous avons signé un accord visant l’acquisition de l’entreprise Master Petroleum, située au Colorado. Cette transaction, qui devrait être conclue au troisième trimestre de 2021, permettra d’étendre nos activités commerciales dans notre centre d’opérations régionales des Rocheuses.
  • Le 30 juillet 2021, nous avons signé un accord visant l’acquisition de l’entreprise Red Carpet Carwash, située dans le Dakota du Nord. Cette transaction, qui devrait être conclue au troisième trimestre de 2021, permettra d’ajouter douze sites de vente au détail de qualité, dotés de grands dépanneurs et de stations de lavage d’auto haut de gamme, dans notre centre d’opérations régionales du nord des États-Unis.

Notre parcours en matière de durabilité

À mesure de notre progression sur le parcours vers la durabilité, nous nous engageons à fournir des mises à jour périodiques sur nos efforts environnementaux, sociaux et de gouvernance dans le cadre de notre processus normal de divulgation. Voici les faits saillants du deuxième trimestre de 2021 :

  • Dans le cadre de nos activités de transition énergétique, nous avons annoncé notre intention de lancer le plus grand réseau (en nombre de sites) de recharge ultrarapide pour véhicules électriques en Colombie-Britannique. Situé stratégiquement sur les principales autoroutes et dans les villes et villages clés de notre vaste portefeuille de vente au détail, ce réseau d’environ 25 sites de haute qualité s’étendra de l’île de Vancouver à Calgary et devrait être accessible aux clients en 2022.
  • Nous avons maintenu nos volumes records du trimestre précédent à la raffinerie de Burnaby en cotraitant environ 25 millions de litres de charges d’alimentation issues de la biomasse. Nous sommes en bonne voie d’atteindre notre objectif de 100 millions de litres en 2021, ce qui équivaudrait à retirer plus de 80 000 véhicules de promenade de la circulation.
  • Au sein de l’entreprise, nous continuons de promouvoir la diversité et l’inclusion. En 2021, notre équipe de la haute direction a effectué 88 heures de formation sur la diversité et l’inclusion, et notre personnel, plus de 1 000 heures. Au cours du trimestre et à l’occasion du mois de la Fierté, nous avons organisé divers événements auxquels ont participé plus de 900 employées et employés. Notre réseau de femmes a également préparé des activités sur la conciliation travail-vie personnelle.
  • Conformément à notre engagement visant à renouveler le conseil d’administration, Angela John et Richard Hookway se joindront à ce dernier à compter du 5 août 2021. Ils mettront à profit leur vaste expérience en matière d’approvisionnement, de technologies à faibles émissions de carbone et de création de valeur dans l’ensemble de la chaîne de valeur en aval. Le conseil d’administration et nos actionnaires profiteront grandement de leurs connaissances.

Prévisions mises à jour pour 2021

Nous gardons le cap sur notre stratégie en misant sur l’uniformité de l’exécution opérationnelle et la croissance interne, en renforçant notre avantage en matière d’approvisionnement et en procédant à des acquisitions rigoureuses et rentables. Bien que nous restions vigilants quant aux effets potentiels de la COVID-19, les excellents résultats enregistrés depuis le début de l’année, la reprise des volumes, le rythme des dépenses d’investissement et la confiance en notre trajectoire pour le second semestre de 2021 sont tous des facteurs qui soutiennent la mise à jour de nos prévisions pour 2021 ci-dessous :

  • Le BAIIA rajusté (attribuable à Parkland) a été augmenté de 50 M$, pour atteindre 1,25 G$, plus ou moins 5 %.
  • Les dépenses d’investissement liées à la croissance (attribuables à Parkland) ont été baissées de 25 M$ (maintenant entre 150 et 250 M$), et les dépenses d’investissement liées à l’entretien (attribuables à Parkland) ont été baissées de 25 M$ (maintenant entre 200 et 250 M$), reflétant les changements apportés au calendrier et les retards liés à la COVID-19.

Les facteurs et hypothèses contribuant à l’évaluation par Parkland des prévisions pour 2021 cadrent avec les autres renseignements divulgués par Parkland. De telles prévisions sont assujetties aux risques et incertitudes inhérents aux activités de Parkland. Les lecteurs sont priés de se reporter à la rubrique « Facteurs de risque » du rapport de gestion du deuxième trimestre de 2021 et à la notice annuelle pour une description de ces facteurs, hypothèses, risques et incertitudes. Toutes les autres données des prévisions initiales de Parkland pour 2021 demeurent inchangées.

Aperçu de la situation financière consolidée

(en millions de dollars, sauf indication contraire) Trimestre terminé le 30 juin Semestre terminé le 30 juin

Sommaire financier

2021

2020

  2019

2021

 2020

   2019

Ventes et produits d’exploitation(1)

5 021 

2 691 

4 854 

9 254 

7 007 

9 069 

Volume de carburant et de produits pétroliers (millions de litres)(1)

5 760 

4 730 

5 525 

11 296 

10 638 

10 861 

Bénéfice brut ajusté(2)(3)

699 

487 

728 

1 364 

1 080 

1 425 

BAIIA rajusté attribuable à Parkland (« BAIIA rajusté »)(2)(3)

322 

191 

346 

636 

382 

661 

Canada(4)

101 

93 

71 

217 

195 

188 

International

66 

54 

74 

133 

121 

145 

USA(5)

31 

27 

13 

51 

43 

24 

Approvisionnement(4)(5)

154 

35 

218 

290 

77 

361 

Siège social

(30)

(18)

(30)

(55)

(54)

(57)

Bénéfice net (perte)

(50)

31 

111 

(12)

(43)

202 

Bénéfice net (perte) attribuable à Parkland

(57)

(32) 

105 

(26)

(47)

182 

Bénéfice net (perte) par action, de base ($ par action)

(0,38)

0,22 

0,72 

(0,17)

(0,32)

1,25 

Bénéfice net (perte) par action ($ par action)

(0,38)

0,21 

0,70 

(0,17)

(0,32)

1,22 

Bénéfices rajustés (pertes rajustées) attribuables à Parkland (« Bénéfices rajustés [pertes rajustées] »)(3)

96 

(10)

104 

188 

(12)

193 

Bénéfices rajustés (pertes rajustées) par action, de base ($ par action)(3)

0,64 

(0,07)

0,71 

1,25 

(0,08)

1,32 

Bénéfices rajustés (pertes rajustées) par action, dilués ($ par action)(3)

0,64 

(0,07)

0,69 

1,24 

(0,08)

1,30 

Flux de trésorerie distribuables(3)(6)

769 

364 

612 

769 

364 

612 

Flux de trésorerie distribuables par action(3)(6)

5,13 

2,46 

4,40 

5,13 

2,46 

4,40 

Dividendes

48 

45 

45 

95 

90 

88 

Par action

0,3087 

0,3036 

0,2985 

0,6123 

0,6038 

0,5936 

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires (en millions d’actions)

151 

149 

147 

151 

149 

146 

Total de l’actif

9 972 

9 702 

9,104 

9 972 

9 702 

9 104 

Passifs à long terme

4 997 

4 500 

4 166 

4 997 

4 500 

4 166 

(1) Certains montants aux postes Ventes et produits d’exploitation et Volume de carburant et de produits pétroliers ont été retraités et reclassés afin de se conformer à la présentation utilisée dans la période actuelle.
(2) Mesure du résultat sectoriel. Se reporter à la rubrique 14 du rapport de gestion.
(3) Mesures financières non conformes aux PCGR. Se reporter à la rubrique 14 du rapport de gestion.
(4) Aux fins de comparaison, les données pour l’exercice terminé le 31 décembre 2019 ont été retraitées en raison d’une modification de la présentation sectorielle. Les postes Détail – Canada et Commercial – Canada, auparavant présentés séparément, et les activités canadiennes de distribution, auparavant présentées sous Approvisionnement, sont désormais regroupés sous Canada pour refléter un changement dans la structure organisationnelle au cours de 2020.
(5) Aux fins de comparaison, les données pour les périodes précédentes ont été retraitées en raison d’une modification de la présentation sectorielle. Les activités d’approvisionnement et de commerce aux États-Unis, auparavant présentées sous Approvisionnement, sont désormais regroupées sous États-Unis pour refléter un changement dans la structure organisationnelle au cours des six premiers mois de 2021.
(6) Montants présentés sur les douze derniers mois.

Journée des investisseurs : le 16 novembre 2021

Nous vous rappelons que Parkland tiendra une journée des investisseurs dans la matinée du 16 novembre 2021. L’événement aura lieu à Toronto, en Ontario, et sera webdiffusé simultanément, par vidéo. La procédure d’inscription vous sera communiquée lorsque la date de l’événement se rapprochera.

Renseignements sur les conférences téléphoniques et les webdiffusions du deuxième trimestre 2021

Parkland tiendra une webdiffusion et une conférence téléphonique le vendredi 6 août à 6 h 30 HAR (8 h 30 HAE) afin de discuter des résultats. Pour écouter la webdiffusion en direct et visionner la présentation, veuillez utiliser le lien suivant :

https://produceredition.webcasts.com/starthere.jsp?ei=1481382&tp_key=85182819cb

Les analystes et les investisseurs institutionnels qui souhaitent participer à la séance de questions et réponses de la conférence téléphonique peuvent le faire en composant le 1 888 390-0546 (sans frais) (ID de la conférence : 18980971). Les participants étrangers peuvent composer le 1 587 880-2171 (numéro payant) (ID de la conférence : 18980971).

Veuillez ouvrir votre session environ 10 minutes avant le début de la conférence. L’enregistrement de la webdiffusion sera accessible à l’aide du lien ci-dessus deux heures après la fin de la conférence. Ce lien restera actif pendant un an et l’enregistrement sera également accessible au www.parkland.ca.

Rapport de gestion et états financiers consolidés

Le rapport de gestion et les états financiers du deuxième trimestre de 2021 fournissent une explication détaillée des résultats d’exploitation de Parkland pour le trimestre et le semestre terminés le 30 juin 2021. Une version anglaise de ces documents sera accessible en ligne au www.parkland.ca et dans SEDAR après la publication des résultats par fil de presse sous le profil de Parkland au www.sedar.com. Le rapport de gestion et les états financiers en français du deuxième trimestre de 2021 seront affichés au www.parkland.ca et dans SEDAR dès que possible.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés du présent communiqué constituent de l’information et des énoncés prospectifs (collectivement, des « énoncés prospectifs »). On reconnaît ces énoncés prospectifs à l’emploi d’expressions telles que « s’attend à », « pourra », « pourrait », « croit », « continuera de », « cherche à » ainsi que de termes analogues. De façon plus précise, le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l’égard, entre autres, des stratégies et des objectifs commerciaux, de l’objectif de Parkland de générer un BAIIA rajusté estimé de 2 milliards de dollars d’ici 2025 et des principaux piliers stratégiques qui soutiennent cet objectif, des prévisions de Parkland relativement au BAIIA rajusté et aux dépenses d’entretien et aux dépenses en capital pour 2021, des retombées et des synergies attendues des acquisitions, des futures possibilités d’acquisition, des dates prévues de conclusion des transactions annoncées, des multiples de transactions prévus selon les projections en année pleine de BAIIA rajusté, des taux de relution post-synergies prévus, de la date de lancement prévue du réseau de chargement de véhicules électriques ultrarapide de Parkland en Colombie-Britannique et des capacités de Parkland à devancer son plan de croissance. L’accroissement prévu du flux de trésorerie distribuable par action reflète également les attentes relatives au BAIIA rajusté, plus les frais fiscaux anticipés, les dépenses d’investissement liées à l’entretien, les charges d’intérêt additionnelles et autres rajustements. Il est calculé par rapport à la moyenne pondérée des actions en circulation au cours de la période de douze mois terminée le 30 juin 2021, plus l’émission d’actions en attente dans le cadre de la contrepartie de la transaction Crevier. Les mesures de désactualisation prévue sont fondées sur des hypothèses concernant le rendement de l’entreprise et les synergies dont la concrétisation n’est pas garantie.

Ces énoncés sont associés à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d’autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent substantiellement de ceux qui y sont prévus. Aucune garantie ne peut être donnée quant à l’exactitude de ces attentes, et on ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs du présent communiqué. Ces énoncés prospectifs ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Parkland ne s’engage aucunement à diffuser publiquement des mises à jour ou des révisions de quelque énoncé prospectif que ce soit, sauf dans la mesure où les lois sur les valeurs mobilières l’y contraignent. Les résultats réels peuvent différer substantiellement de ceux prévus dans ces énoncés prospectifs en raison de nombreux risques, hypothèses et incertitudes, notamment, mais sans s’y limiter : la conjoncture générale de l’économie, du marché et des affaires, y compris la durée et l’impact de la pandémie de COVID-19; la capacité de Parkland à réaliser ses stratégies commerciales, y compris, sans s’y limiter, la capacité de Parkland de trouver des entreprises rentables à acquérir et à bien les intégrer, de mener à bien des projets de croissance interne et de financer de telles acquisitions et de tels projets selon des modalités raisonnables; la capacité de Parkland de faire croître son avantage en matière d’approvisionnement en mettant à profit sa taille et son infrastructure; la capacité de l’industrie; les mesures concurrentielles prises par d’autres sociétés; les marges de raffinage et de commercialisation; la capacité des fournisseurs à satisfaire aux engagements; les mesures prises par des autorités publiques ou des organismes de réglementation, y compris des hausses de taxes ou une restriction des accès à certains marchés; des changements et des développements dans la réglementation environnementale et autres réglementations; d’autres facteurs dont bon nombre échappent à la volonté de Parkland. Consultez également les descriptions des risques et incertitudes qui figurent dans les sections « Énoncés prospectifs » et « Facteurs de risque » de la notice annuelle de Parkland datée du 5 mars 2021, ainsi que dans les sections « Énoncés prospectifs » et « Facteurs de risque » du rapport de gestion du deuxième trimestre de 2021, daté du 5 août 2021, et du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2020, daté du 4 mars 2021. Ces documents sont déposés dans SEDAR et accessibles sur le site Web de Parkland, au www.parkland.ca. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont émis expressément sous réserve de cette mise en garde.

Mesures financières non conformes aux PCGR

Le présent communiqué de presse fait référence à certaines mesures financières non conformes aux PCGR qui n’ont pas été établies selon les normes internationales d’information financière (« IFRS »). Le BAIIA rajusté, le bénéfice brut ajusté, le ratio du total de la dette à long terme au BAIIA aux fins de la facilité de crédit, les bénéfices rajustés, les flux de trésorerie distribuables, les flux de trésorerie distribuables par action ainsi que les dépenses d’investissement liées à la croissance et à l’entretien attribuables à Parkland ne sont pas des mesures reconnues par les IFRS et n’ont pas de définition normalisée prescrite par les IFRS. L’équipe de direction considère qu’il s’agit d’importantes mesures complémentaires pour calculer le rendement de Parkland et croit que ces mesures sont fréquemment utilisées par les analystes en valeurs mobilières, les investisseurs et les autres parties intéressées pour évaluer les entreprises dans notre secteur d’activité. Se reporter à la rubrique 14 du rapport de gestion du deuxième trimestre de 2021 pour une analyse des mesures non conformes aux PCGR, des raisons pour lesquelles Parkland considère qu’elles sont appropriées aux fins d’analyses résiduelles et de leur rapprochement avec la mesure IFRS applicable la plus proche.

En plus des mesures financières non conformes aux PCGR, Parkland utilise un certain nombre d’indicateurs de rendement clés (IRC) opérationnels, comme la croissance des ventes des dépanneurs comparables, l’utilisation de la raffinerie et l’utilisation composée de la raffinerie, pour mesurer l’atteinte de ses objectifs stratégiques et fixer les cibles visant à établir la rémunération de ses employés. Ces IRC ne sont pas des mesures comptables, ne sont pas comparables à des mesures des normes IFRS et peuvent ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres émetteurs, puisque ces derniers peuvent calculer ces mesures différemment. Se reporter à la rubrique 14 du rapport de gestion du deuxième trimestre de 2021 pour en savoir plus.

Les investisseurs sont priés de noter que ces mesures ne doivent pas être interprétées comme une solution de rechange au bénéfice net calculé conformément aux IFRS pour indiquer le rendement de Parkland.

À propos de Corporation Parkland

Parkland est un grand marchand et fournisseur indépendant de carburant et de produits pétroliers et un important exploitant de dépanneurs. Parkland sert sa clientèle à l’échelle du Canada, des États-Unis, des Amériques et de la région des Caraïbes par l’intermédiaire de trois segments d’affaires : la vente au détail, la vente commerciale et la vente de gros. Parkland optimise son approvisionnement en carburant dans ces trois segments d’affaires en mettant à profit son réseau de plus en plus important de fournisseurs et d’infrastructures d’entreposage. L’offre de Parkland dans les collectivités où elle est présente comprend des stations-service et des dépanneurs locaux de confiance.

Parkland crée de la valeur pour ses actionnaires en maintenant le cap sur sa stratégie éprouvée de croissance interne, d’exploitation de son avantage à l’approvisionnement, d’acquisition prudente et d’intégration fructueuse. Cette stratégie repose sur nos gens ainsi que sur nos valeurs de sécurité, d’intégrité, d’action sociale et de respect, adoptées et promues à l’échelle de l’entreprise.

Pour en savoir plus

Investisseurs
Brad Monaco
Directeur, Stratégies des marchés financiers
587 997-1447 
Brad.Monaco@parkland.ca

Médias
Simon Scott
Directeur, Communications d’entreprise
403 956-9272
Simon.Scott@parkland.ca

RETOUR À LA LISTE DES COMMUNIQUÉS DE PRESSE
Parkland
Renseignements
Généraux
1-877-906-6644
Renseignements
aux Médias
1-403-355-3484
Ligne
d'urgence 24/7
1-888-996-1122