Corporation Pétroles Parkland Annonce Un Baiia Ajusté Record De 887 M$ Pour 2018 Et Une Augmentation Du Dividende

le 28 février, 2019

Español  |  Nederlands

UNE ANNÉE 2018 EXCEPTIONNELLE MARQUÉE PAR D’IMPORTANTES ACQUISITIONS, UN SOLIDE RENDEMENT DE L’APPROVISIONNEMENT ET DES SYNERGIES D’INTÉGRATION

Calgary (Alberta), le 28 février 2019 (GLOBE NEWSWIRE) – Corporation Pétroles Parkland (« Parkland », « nous », « notre » ou « l’entreprise ») (TSX : PKI) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers et opérationnels pour le trimestre et l’exercice ayant pris fin le 31 décembre 2018. Toutes les données financières sont exprimées en dollars canadiens, sauf indication contraire.

« Parkland continue d’afficher un solide rendement à l’échelle de l’entreprise », a déclaré Bob Espey, président et chef de la direction. « Nos résultats record sont principalement attribuables à un quatrième trimestre remarquable dans le secteur de l’approvisionnement, sans parler du rôle prépondérant qu’ont joué les synergies et les initiatives de croissance interne sous-jacentes. Bien que Parkland ait bénéficié de marges de raffinage plus élevées que la normale au quatrième trimestre, nous nous concentrons sur la croissance durable et à long terme des flux de trésorerie au sein des secteurs proportionnels de nos activités. Je tiens à remercier tous les membres de l’équipe de Parkland pour le travail acharné et leur souci constant de la sécurité, qui ont permis de connaître une autre année record. »

Augmentation du dividende

Le dividende annualisé sur actions ordinaires de Parkland augmentera de deux cents par action, passant de 1,174 $ à 1,194 $, à compter du dividende mensuel payable le 15 avril 2019 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 22 mars 2019.

  Faits saillants du quatrième trimestre et de l’exercice 2018

  • Pour le quatrième trimestre, le BAIIA ajusté de 285 M$ et le bénéfice net de 77 M$ (0,58 $ par action, de base) sont attribuables aux marges de craquage et de raffinage élevées, aux efforts soutenus dans l’exécution de la stratégie de Parkland en matière d’approvisionnement et aux synergies réalisées.
  • Pour l’exercice complet, le BAIIA ajusté est de 887 M$ et le bénéfice net est de 206 M$ (1,56 $ par action, de base). Étant donné que l’acquisition de la majorité des activités et des actifs canadiens de CST Brands, Inc (l’« acquisition d’Ultramar ») a été conclue le 28 juin 2017 et que l’acquisition de toutes les actions en circulation de Chevron Canada R & M ULC (l’« acquisition de Chevron ») a été conclue le 1er octobre 2017 (collectivement, les « acquisitions »), l’augmentation du BAIIA ajusté et du bénéfice net pour l’exercice complet repose également sur l’apport des acquisitions, en plus des facteurs décrits précédemment. Consultez la section 3 du rapport de gestion pour en savoir plus.
  • Au quatrième trimestre, le volume de carburant et de produits pétroliers s’est chiffré à 4,4 milliards de litres, donnée relativement stable par rapport au quatrième trimestre 2017 (« T4 2017 »). Pour l’ensemble de l’exercice, le volume de carburant et de produits pétroliers s’est établi à 17 milliards de litres, en hausse de 27 % par rapport à l’exercice précédent, principalement en raison des activités supplémentaires découlant des acquisitions.
  • Au quatrième trimestre, les flux de trésorerie distribuables ajustés ont augmenté de 73 M$ pour s’établir à 175 M$, ce qui a donné lieu à un ratio de dividendes/bénéfice ajusté de 23 %. Pour l’exercice complet, les flux de trésorerie distribuables ajustés ont augmenté de 317 M$ pour s’établir à 568 M$, ce qui s’est traduit par un ratio dividendes/bénéfice ajusté de 28 %.
  • Le ratio du total de la dette à long terme au BAIIA aux fins de la facilité de crédit était de 2,5 fois au 31 décembre 2018.
  • Des initiatives réalisées en 2018 devraient donner lieu à des synergies annuelles d’environ 100 M$ au chapitre des acquisitions. Nous continuons de nous attendre à ce que les synergies annuelles prévues sur les acquisitions atteignent environ 180 M$ d’ici la fin de 2020.
  • Au cours du quatrième trimestre, nous avons annoncé une nouvelle initiative stratégique visant à offrir le service de ravitaillement en carburant mobile de Filld aux consommateurs partout au Canada, en commençant par Vancouver, en Colombie-Britannique. Parkland a comené un investissement de 15 M$ dans des actions privilégiées de série B de Filld en octobre 2018. Dans le cadre de cet investissement, Parkland sera le fournisseur exclusif de carburant à Filld au Canada.

  Faits saillants dans le secteur de la vente au détail

  • Au quatrième trimestre, le BAIIA ajusté s’élevait à 78 M$, soit une baisse de 16 M$ par rapport au T4 2017 en raison de marges comparables très élevées sur l’essence et le diesel au T4 2017 et de marges plus faibles au quatrième trimestre de 2018 dans certains marchés. Nos activités de détail sous-jacentes affichent un bon rendement, avec une exécution uniforme sur le terrain, ce qui se traduit par de solides indicateurs de rendement clés. Pour l’exercice complet, le BAIIA ajusté s’est établi à 316 M$, en hausse de 85 M$ par rapport à 2017, principalement en raison des acquisitions.
  • Au quatrième trimestre, la croissance des dépanneurs comparables s’élevait à 10,3 %, tandis que pour l’exercice complet, elle s’est établie à 7,6 %. Il s’agit de notre 12e trimestre consécutif marqué par une croissance positive des dépanneurs comparables. Cette croissance est attribuable à la mise en œuvre réussie des nouveaux concepts de magasins On the Run/Marché Express, au lancement réussi de la marque maison 59th Street Food Co. de Parkland et à l’optimisation continue des ventes en arrière-plan, qui a entraîné une hausse des taux de conversion avant-plan/arrière-plan.
  • Au quatrième trimestre, la croissance des volumes de ventes comparables s’élevait à 3,5 %, tandis que pour l’exercice complet, elle s’est établie à 0,7 %. Ces augmentations sont principalement attribuables aux efforts stratégiques visant à accroître le volume de ventes dans les magasins comparables de l’entreprise.
  • Nous avons rénové 78 magasins On the Run/Marché Express existants et construit douze magasins phares en 2018. Grâce à nos initiatives de développement, nous étendrons notre présence à l’échelle du réseau canadien au cours des prochaines années. En 2018, nous avons procédé à l’expansion de notre marque maison, 59th Street Food Co., et nous offrons maintenant 20 produits dans certains magasins Parkland. Nous prévoyons lancer 20 autres produits de marque maison en 2019. De plus, nous testons actuellement notre programme de fidélisation « Journie » dans deux marchés canadiens et prévoyons l’implanter dans l’ensemble de notre réseau en 2019.

Faits saillants dans le secteur commercial

  • Au quatrième trimestre, le BAIIA ajusté s’élevait à 27 M$, soit à peu près le même montant qu’au quatrième trimestre de 2017. Pour l’exercice complet, le BAIIA ajusté s’est établi à 93 M$, en hausse de 23 M$ par rapport à 2017, principalement en raison des acquisitions, ainsi que de gains de clients et de la forte croissance interne de la demande en propane au premier semestre de 2018.
  • Au quatrième trimestre, le volume de carburant et de produits pétroliers a diminué de 4 % par rapport au T4 2017, surtout en raison de la baisse des volumes dans l’Ouest canadien. Cette situation a été en partie contrebalancée par une diminution de 4 % des coûts d’exploitation, Parkland continuant de mettre fortement l’accent sur la gestion des coûts.
  • L’optimisation continue de notre portefeuille de marques commerciales dans diverses régions géographiques a permis de rebaptiser avec succès certaines activités sous la bannière Ultramar, en particulier dans l’est du Canada. Parkland est ainsi en mesure d’assurer sa croissance future et sa rentabilité sous une proposition de valeur cohérente et unique.

Faits saillants dans le secteur de l’approvisionnement

  • Au quatrième trimestre, le BAIIA ajusté s’élevait à 199 M$, en hausse de 105 M$ par rapport au T4 2017. Ces résultats exceptionnels sont principalement attribuables à des initiatives d’approvisionnement rentables, à l’amélioration des conditions économiques de l’approvisionnement, à la poursuite des efforts dans l’exécution de la stratégie de Parkland reposant sur l’avantage en matière d’approvisionnement et aux marges de craquage élevées. En raison de la baisse rapide des prix des stocks d’alimentation bruts et des produits raffinés au quatrième trimestre, Parkland a également réalisé un profit de 49 M$ relativement à son entente de financement du fonds de roulement à la raffinerie de Burnaby, qui découle du coût des achats. Pour l’ensemble de l’exercice, ce profit s’est chiffré à 20 millions de dollars.
  • Le BAIIA ajusté pour l’exercice complet de 561 millions de dollars représente une hausse de 401 millions de dollars par rapport à 2017. Cette augmentation est attribuable à la contribution des acquisitions pour l’exercice complet ainsi qu’aux facteurs susmentionnés.
  • L’utilisation de la raffinerie, qui mesure la quantité de pétrole brut traitée et convertie en produits à Burnaby, s’élève à 87,8 % pour le quatrième trimestre, comparativement à 94,4 % pour le T4 2017. La raffinerie de Burnaby a traité des produits intermédiaires et des biocarburants comme le canola et le suif, qui ne sont pas pris en compte dans le plafond de traitement de brut, et ne sont donc pas inclus dans l’utilisation de la raffinerie.

Faits saillants de Parkland USA

  • Trois acquisitions réalisées en 2018, dont la plus importante est celle de tous les titres de capitaux propres émis et en circulation de Rhinehart Oil Co, LLC et de ses sociétés affiliées (l’« acquisition de Rhinehart »). L’acquisition de Rhinehart a été conclue le 27 août 2018 et s’est traduite par l’ajout de 10 installations de distribution, de 9 sites de vente au détail et de 4 installations de cartes-accès dans l’Utah, le Colorado, le Wyoming et le Nouveau-Mexique.
  • Au quatrième trimestre, le BAIIA ajusté s’élevait à 11 M$, en hausse de 7 M$ par rapport au T4 2017. Le BAIIA ajusté pour l’exercice complet s’est établi à 28 millions de dollars, ce qui représente une hausse de 12 millions de dollars par rapport à 2017. Ces augmentations sont principalement attribuables à l’acquisition de Rhinehart et à l’application soutenue de la stratégie de vente, de croissance interne et de gestion des coûts de Parkland.
  • Augmentation du volume de carburant et de produits pétroliers de 92 millions de litres au quatrième trimestre et de 119 millions de litres au cours de l’exercice complet par rapport au T4 2017 et à l’ensemble de l’exercice 2017, respectivement. Cette augmentation est principalement attribuable à l’acquisition de Rhinehart et aux initiatives de croissance interne.
  • Après le trimestre, Parkland a ouvert un bureau à Houston qui appuiera ses activités croissantes d’approvisionnement et de commercialisation dans les marchés américains et des Caraïbes.
  • Parkland continuera de chercher des occasions d’acquisition aux États-Unis, y compris des occasions d’acquisition complémentaire à l’intérieur et autour de ses centres d’opérations régionales existants ainsi que dans de nouveaux centres d’opérations régionales où elle pourra établir un avantage en matière d’approvisionnement.

Faits saillants du secteur Siège social

  • Les frais de commercialisation, les dépenses générales et les charges administratives totalisent 32 millions de dollars au quatrième trimestre et 111 millions de dollars pour l’exercice complet. Comme prévu, ces dépenses ont augmenté principalement en raison des coûts supplémentaires enregistrés sous Siège social pour soutenir l’ensemble des activités intégrées et exécuter les stratégies visant la croissance future. En particulier, des coûts supplémentaires ont été engagés pour des initiatives d’innovation technologique et pour le personnel afin de soutenir la croissance de Parkland.  

Aperçu de la situation financière consolidée

Perspectives et prévisions pour 2019

    Parkland continuera de mettre l’accent sur ses stratégies clés de croissance interne, en se dotant d’un solide avantage sur le plan de l’approvisionnement et en effectuant ses acquisitions avec prudence. Nous concentrerons nos efforts dans trois secteurs d’activité (Canada, États-Unis et international) :
  • Canada : Développer le réseau, optimiser les opérations, accroître la fidélisation et la pénétration de la clientèle, et tirer parti de l’adaptation
  • États-Unis : Poursuivre la croissance interne, cibler des acquisitions susceptibles d’accroître notre avantage sur le plan de l’approvisionnement
  • International : Poursuivre les activités, optimiser les actifs et croître Possible grâce à l’intégration de l’offre et de la commercialisation :
  • Approvisionnement : Tirer parti des inefficacités du marché et accroître notre avantage sur le plan de l’approvisionnement
  • Commercialisation : Proposition de valeur améliorée au client pour l’ensemble de notre portefeuille

Nos prévisions concernant le BAIIA ajusté attribuable à Parkland pour 2019 sont de 960 M$, avec un écart pouvant atteindre 5 % (« fourchette des prévisions pour 2019 »). De plus, l’entreprise prévoit dépenser environ 200 millions de dollars en capitaux liés à la maintenance. Notre fourchette de prévisions pour 2019 comprend l’apport prévu de la participation de 75 % de Parkland dans SOL Investments Limited (« SOL »), et exclut l’incidence de l’adoption de la Norme internationale d’information financière IFRS 16 – Contrats de location. Parkland évalue actuellement l’incidence de l’adoption de la norme IFRS 16 – Contrats de location, qui sera officielle et présentée dans les états financiers consolidés résumés intermédiaires et le rapport de gestion du 31 mars 2019.

La fourchette des prévisions pour 2019 repose sur certaines hypothèses clés présentées ci-dessous :

  • Les marges de raffinage de Burnaby devraient être conformes à la moyenne historique sur 5 ans.
  • Le rendement des entreprises récemment acquises de même que les conditions générales du marché, y compris, sans s’y limiter, les marges sur les carburants et les conditions météorologiques, demeureront essentiellement stables en 2019.
  • Le bas de notre fourchette de prévisions pour 2019 tient compte de conditions de marché au potentiel défavorable dans l’ensemble de nos secteurs d’activités, ainsi que de la possibilité que les marges de raffinage soient plus basses qu’elles ne le sont en ce moment. Le haut de notre fourchette pour 2019, quant à lui, tient compte de contributions synergiques liées à nos acquisitions, de marges de raffinage et d’une croissance interne plus importantes que prévues.

Ajoutons que les facteurs et hypothèses contribuant à l’évaluation par Parkland de la fourchette des prévisions pour 2019 sont cohérents avec les autres renseignements divulgués par Parkland. Une telle fourchette est assujettie aux risques et incertitudes inhérents aux activités de Parkland. Les lecteurs sont priés de se reporter à la rubrique « Facteurs de risque » du rapport de gestion annuel et à la notice annuelle pour une description de ces facteurs, hypothèses, risques et incertitudes.

Renseignements sur les conférences téléphoniques et les webdiffusions : Résultats du T4 et de la fin de l’année 2018

Parkland tiendra une webdiffusion et une conférence téléphonique le vendredi 1er mars 2019 à 6 h 30 HNR (8 h 30 HNE) afin de discuter des résultats.

Pour écouter la webdiffusion en direct et visionner la présentation, veuillez utiliser le lien suivant :

https://event.on24.com/wcc/r/1939108/C2E33F78683C1160CA31B32003C1BF58

Les analystes et les investisseurs institutionnels qui souhaitent participer à la séance de questions et réponses de la conférence téléphonique peuvent le faire en composant le 1 888 390-0605 (sans frais) (ID de la conférence : 46696156).

Veuillez ouvrir votre session environ 10 minutes avant le début de la conférence.

L’enregistrement de la webdiffusion sera accessible deux heures après la fin de la conférence. Le lien indiqué ci-dessus demeurera actif pendant un an, et l’enregistrement sera également accessible au www.parkland.ca.

Rapport de gestion et états financiers consolidés

Le rapport de gestion du quatrième trimestre de 2018 et les états financiers consolidés pour 2018 fournissent une explication détaillée des résultats opérationnels de Parkland pour l’exercice terminé le 31 décembre 2018. Une version anglaise de ces documents sera disponible en ligne à www.parkland.ca et dans SEDAR immédiatement après la publication des résultats par fil de presse sous le profil de Parkland au www.sedar.com. Les états financiers et le rapport de gestion en français seront affichés au www.parkland.ca et dans SEDAR dès que possible.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés du présent communiqué constituent de l’information et des énoncés prospectifs (collectivement, des « énoncés prospectifs »). On reconnaît ces énoncés prospectifs à l’emploi d’expressions telles que « s’attend à », « pourra », « pourrait », « croit », « continuera de », « cherche à » ainsi que de termes analogues. De façon plus précise, le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l’égard, entre autres, de la croissance des flux de trésorerie, des synergies prévues, de l’expansion du programme de la marque maison, de la croissance du volume des ventes de carburant, des nouveaux objectifs commerciaux, des initiatives de croissance interne, des prévisions concernant le BAIIA ajusté, des prévisions concernant les dépenses en capital, de la contribution de l’entreprise SOL et des acquisitions aux États-Unis en 2018, des marges de craquage et de raffinage prévues, des améliorations et de l’optimisation de l’approvisionnement, et des plans et objectifs de Parkland ou la concernant.

Ces énoncés sont associés à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d’autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent substantiellement de ceux qui y sont prévus. Aucune garantie ne peut être donnée quant à l’exactitude de ces attentes, et on ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs du présent communiqué. Ces énoncés prospectifs ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Parkland ne s’engage aucunement à diffuser publiquement des mises à jour ou des révisions de quelque énoncé prospectif que ce soit, sauf dans la mesure où les lois sur les valeurs mobilières l’y contraignent. Les résultats réels peuvent différer substantiellement de ceux prévus dans ces énoncés prospectifs en raison de nombreux risques et incertitudes, notamment, mais sans s’y limiter : la conjoncture générale de l’économie, du marché et des affaires; la capacité de l’industrie; les mesures concurrentielles prises par d’autres sociétés; les marges de raffinage et de commercialisation; la capacité des fournisseurs à satisfaire aux engagements; des mesures prises par des autorités gouvernementales ou des organismes de réglementation, y compris des hausses de taxes, une restriction des accès à certains marchés, des changements et des développements dans la réglementation environnementale et autre, ainsi que d’autres facteurs dont bon nombre échappent à la volonté de Parkland. Consultez également les descriptions des risques et incertitudes qui figurent dans les sections « Énoncés prospectifs » et « Facteurs de risque » de la notice annuelle de Parkland datée du 9 mars 2018, ainsi que dans les sections « Énoncés prospectifs » et « Facteurs de risque » du rapport de gestion pour le quatrième trimestre de 2018. Ces deux documents sont déposés dans SEDAR et accessibles sur le site Web de Parkland, au www.parkland.ca.

Mesures financières non conformes aux PCGR

Le présent communiqué de presse fait référence à certaines mesures financières non conformes aux PCGR et qui n’ont pas été établies selon les normes internationales d’information financière (« IFRS »). Les flux de trésorerie distribuables, les flux de trésorerie distribuables par action, les flux de trésorerie distribuables ajustés, les flux de trésorerie distribuables ajustés par action, le ratio dividendes/bénéfice et le ratio dividendes/bénéfice ajusté ne sont pas des mesures reconnues par les IFRS et n’ont pas de signification normalisée prescrite par les IFRS. L’équipe de direction considère qu’il s’agit d’importantes mesures complémentaires pour calculer le rendement de Parkland et croit que ces mesures sont fréquemment utilisées par les analystes en valeurs mobilières, les investisseurs et les autres parties intéressées pour évaluer les entreprises des secteurs concernés. Se reporter à la rubrique 13 du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2018 pour une analyse des mesures non conformes aux PCGR et leur rapprochement avec la mesure IFRS applicable la plus proche.

Le BAIIA ajusté et le bénéfice brut ajusté sont des mesures du bénéfice sectoriel. Se reporter à la rubrique 13 du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2018 et à la note 24 des états financiers consolidés pour un rapprochement de ces mesures au bénéfice sectoriel. Les synergies annuelles constituent une mesure annualisée qui est considérée comme de l’information prospective. Se reporter à la rubrique 10 du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2018. Les investisseurs sont invités à évaluer chaque mesure ainsi que les raisons pour lesquelles Parkland juge qu’il est approprié de procéder à une analyse supplémentaire.

Les investisseurs sont toutefois priés de noter que ces mesures ne doivent pas être interprétées comme une solution de rechange au bénéfice net calculé conformément aux IFRS pour indiquer le rendement de Parkland. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont émis expressément sous réserve de cette mise en garde.

À PROPOS DE CORPORATION PÉTROLES PARKLAND

Parkland est le plus grand marchand et fournisseur indépendant de carburant et de produits pétroliers au Canada et dans les Caraïbes, un de ceux qui connaissent la croissance la plus rapide en Amérique et un grand exploitant de dépanneurs. Parkland sert sa clientèle dans 25 pays par l’intermédiaire de trois canaux : la vente au détail, la vente commerciale et la vente de gros. Parkland optimise son approvisionnement en carburant dans ces trois canaux en exploitant et en mettant à profit son réseau de plus en plus important de fournisseurs et d’infrastructures d’entreposage. Parkland offre des marques de carburant et des dépanneurs locaux de confiance dans les communautés où elle est présente.

Parkland crée de la valeur pour ses actionnaires en maintenant le cap sur sa stratégie éprouvée de croissance interne, d’exploitation de son avantage à l’approvisionnement, d’acquisition prudente et d’intégration fructueuse. Cette stratégie repose sur nos employés ainsi que sur nos valeurs de sécurité, d’intégrité, d’action sociale et de respect, partagées à l’échelle de l’entreprise.

Investisseurs
Brad Monaco
Directeur, Relations avec les investisseurs
587-997-1447
Brad.Monaco@parkland.ca

Médias
Leroy McKinnon
Spécialiste en chef, communications d’entreprise
403-567-2573
Leroy.McKinnon@parkland.ca